Christina Pluhar

Christina Pluhar

Luthiste, théorbiste, guitariste et harpiste autrichienne (1965, Graz, Autriche - )

Spécialiste de la musique baroque, Christina Pluhar est une musicienne éminente de la musique pour luth, guitare, archiluth, théorbe et harpe baroque des XVIe, XVIIe et XVIIIe siècles.

Après des études de guitare classique dans sa ville natale de Graz en Autriche, Christina Pluhar découvre la musique baroque, pour laquelle elle développe une véritable passion. Elle commence l’apprentissage du luth et du théorbe, qu’elle parfait au Conservatoire Royal de La Haye et à la Schola Cantorum Basiliensis, notamment aux côtés d’Hopkinson Smith.
Partie à Milan, elle s’intéresse particulièrement à la harpe baroque qu’elle étudie auprès de Mara Galassi puis lors de master-classes avec Andrew Lawrence King ou encore Jesper Christensen. Installée définitivement à Paris en 1992, Christina Pluhar se produit d’abord comme soliste dans les festivals et théâtres avant de fonder en 2000 son propre ensemble, L’Arpeggiata, avec lequel elle explore la musique vocale et instrumentale du premier baroque.

Christina Pluhar collabore avec de nombreux ensembles comme La Fenice, Hesperion XXI, Il Giardino Armonico, Les Musiciens du Louvre, Ricercar Consort et se voit régulièrement sollicitée comme continuiste par les chefs René Jacobs, Ivor Bolton ou Gabriel Garrido. Parallèlement, Christina Pluhar enseigne la harpe baroque au Conservatoire de Graz (Autriche).

Christina Pluhar en 6 dates :

1992 : Obtient un premier prix au concours international de musique ancienne de Malmö avec l’ensemble La Fenice.

2000 : Fonde l’ensemble L’Arpeggiata.

2001 : Devient l’assistante d’Ivor Bolton à la « Staatsoper» de Munich.

2005 : Chef invitée à diriger l’Australian Brandenburg Orchestra.

2007 : Chef invitée à diriger l’European Baroque Orchestra.

2010 : Plusieurs pièces extraites du disque « La Tarantella », enregistré avec L’Arpeggiata, sont choisies par Philippe Claudel pour illustrer son film Tous les soleils.

Biographie de la Documentation de Radio France, février 2013

En savoir plus