Chet Baker

Chet Baker

Trompettiste, bugliste, chanteur jazz (1929, Yale - 1988, Amsterdam)

Bugliste, trompettiste et chanteur de Jazz, Chet Baker , ange et démon , artiste au style délicat et mélancolique a marqué l'histoire du Jazz. Au fil d'une existence digne d'un roman noir, son œuvre exprime par antithèse, un lyrisme délicat et pudique.

De son vrai nom, Chesney Henri Baker, fils d'un guitariste naît à Yale (Oklahoma) le 23 décembre 1929.
Très tôt, à l'âge de 10 ans, Chet Baker s'initie à la musique dans un orchestre scolaire et découvre le Be-Bop à l'armée en 1946. Il joue dans ses premières jam-sessions en compagnie de Dexter Gordon et Paul Desmond
En 1952, il joue avec les saxophonistes Vido Musso, Stan Getz et surtout Charlie Parker et débute sa collaboration avec le saxophoniste baryton Gerry Mulligan.
Après six mois de prison en 1953 pour détention de stupéfiants, Chet forme son propre quartette avec des pointures du Jazz West Coast et le pianiste Russ Freeman.
Avec la parution du disque Chet Baker Sings (1954-1956), il devient l'icône américaine à la fois rebelle et fragile du Cool Jazz de la côte Ouest des Etats-Unis avant de connaître un déclin professionnel dans les années 1960.
En 1955, il part pour l'Europe, signe avec la compagnie Barclay et fait découvrir un style incisif, clair et puissant.
A son retour aux Etats Unis début 1956, il grave de nombreux disques aux côtés du saxophoniste Art Pepper et à nouveau avec Gerry Mulligan. Ses ennuis avec la justice sont largement couverts par la presse à scandales mais il rencontre en Europe des amis, de nombreux musiciens (entre autres Jean-Louis Chautemps, Francy Boland, Charles Saudrais, René Urtreger ou Raymond Fol) et un public plus réceptif que le public américain.
En 1965, on l'entend aux côtés de Stan Getz au Festival de Newport .
Après une longue traversée du désert suite à l'impossibilité de jouer , il remonte enfin sur scène en 1973 avec le soutien de Dizzy Gillespie.
De 1975 à sa mort, il joue et enregistre abondamment en Europe et aux Etats-Unis aux côtés notamment, de pianistes tels que Phil Markowitz, Enrico Pieranunzi, Michel Graillier, Alain Jean-Marie, de guitaristes comme Doug Raney et Philip Catherine et de contrebassistes comme Jean-François Jenny-Clark, Riccardo del Fra ou Charlie Haden…

Chet Baker en six dates :

1952 : My Funny Valentine (avec Gerry Mulligan)

1954 : Elu trompettiste de l'année par les magazines musicaux américains

1955 : Signature avec le label Barclay

1958 : Signature avec le label Riverside

1959 : Parution de l'album 'Che t'

1988 : Mort accidentelle le 13 mai et sortie du film "Let's Get Lost "