Charles Ives

Charles Ives

Compositeur américain (Danbury, 1874 – New York, 1954)

Charles Ives est un compositeur incontournable de la modernité musicale américaine. Figure atypique, il abandonna le métier de compositeur pour fonder une compagnie d’assurance, et composa ensuite sans être ni joué ni publié.

Charles Ives est né dans le Connecticut d’un père musicien (chef de la musique de l’artillerie dans l’armée du Nord pendant la guerre de Sécession) qui lui apporta une première approche de la musique, et l’initia aux harmonies bitonales. Devenu organiste à l’âge de 14 ans, il écrit quelques compositions pour sa paroisse, dont des Variations on « America ».

Entré en 1894 à l’Université de Yale, Ives compose dans le style choral, inspiré par Horatio Parker, dont il suit les cours. En 1898, il obtient son diplôme et écrit sa Symphonie n°1 . Il est ensuite engagé dans une compagnie d’assurance à New York, tout en poursuivant sa pratique de l’orgue. Il crée sa propre compagnie d’assurance en 1907, nommée Ives & co, et subit une première crise cardiaque : il ne compose plus que pendant ses temps libres.

Moderne, sa musique aborde la polytonalité, la polyrythmie, et fait du compositeur « le précurseur d’une grande partie des techniques musicales du XXe siècle » (Renaud Machart).

Charles Ives en cinq dates :

1874 : naissance à Danbury (Connecticut)
1894 : entre à Yale et suit les cours d’Horatio Parker
1898 : arrive à New York pour travailler dans une compagnie d’assurance
1907 : fonde sa propre compagnie d’assurance
1954 : mort à New York

Charles Ives en cinq œuvres :

1891 : Variations sur America
1897-1901 : Symphonie n°2
1898-1907 : Central Park in the Dark
1901-1904 : Symphonie n°3
1910-1916 : Symphonie n°4

En savoir plus