Cecilia Bartoli

Cecilia Bartoli

Chanteuse lyrique italienne (Rome, 1966)

Cecilia Bartoli est l’une des mezzo-sopranos les plus célèbres au monde. Ses performances vocales et sa présence scénique touchent un public qui sort parfois du cercle des amateurs de chant lyrique.

Née de parents artistes lyriques, Cecilia Bartoli a grandi dans la musique classique. Elle se produit pour la première fois en public à neuf ans. Ses parents décident alors de l’inscrire au Conservatoire Santa Cecilia de Rome. Parallèlement à ce cursus classique, elle se découvre, à 14 ans, une passion pour le flamenco et pratique ainsi la danse pendant deux ans. Ce travail sur la mobilité corporelle sera déterminant pour sa présence sur scène. En 1987, elle chante lors d’un concert à l’Opéra de Paris commémorant les 10 ans de la mort de Maria Callas. C’est le tremplin à une carrière fulgurante. Remarquée par Herbert von Karajan et Daniel Barenboim, elle monte sur les plus grandes scènes lyriques, Pesaro, San Carlo de Naples, Opéra-Bastille de Paris, Scala de Milan, Festival de Salzbourg, brillant particulièrement dans les personnages de Rossini. Se recentrant sur les rôles mozartiens, elle participe aux productions de Nikolaus Harnoncourt sur la trilogie « Da ponte ». En 1996, pour ses débuts au Metropolitan Opera, elle chante Despina dans Cosi fan tutt e, puis, l’année suivante, la Cenerentola de Rossini. En 2008, elle effectue une tournée en hommage à la cantatrice espagnole Maria Malibran (1808-1836).
Au cours des années 2000, Cecilia Bartoli collabore de plus en plus avec des orchestres sur instruments anciens : l’Akademie für Alte Musik Berlin, les Arts Florissants, le Concentus Musicus de Vienne, le Freiburger Barockorchester, le Giardino Armonico, le Kammerorchester de Bâle, les Musiciens du Louvre, l’Orchestra of the Age of Enlightenment. En contrat avec le label Decca, elle constitue une discographie à la fois impressionnante et très sélective. Parallèlement à des opéras ou des récitals consacrés au grand répertoire, elle enregistre des programmes originaux et ressort des œuvres ou des compositeurs méconnus : Stabat mater d’Agostino Steffani, Giuseppe Persani, Nicola Porpora. En 2012, elle est nommée directrice artistique du festival de Pentecôte de Salzbourg.

Ceciclia Bartoli en 6 dates :

1987 : commémoration à l’Opéra Bastille des 10 ans de la mort de Maria Callas
1996 : débuts au Metropolitan Opera de New York
1999 : parution du cd Vivaldi album (Decca)
2008 : célèbre Maria Malibran avec trois concerts dans la même journée
2009 : parution du cd Sacrificium, l’école des castrats (Decca)
2013 : parution du cd Stabat mater d’Agostino Steffani (Decca)

Site officiel

Biographie de la Documentation de Radio France, avril 2014.

En savoir plus