Carmen McRae

Carmen McRae

Chanteuse Jazz (1920, Harlem - 1994, Beverly Hills)

Carmen Mcrae est l’une des plus grandes chanteuses de jazz du XXème siècle. Connue pour sa voix cassée et enfumée, elle a joué un rôle important dans l’émergence du style bop.

Carmen McRae naît d’une mère jamaïcaine et d’un père Costaricain à Harlem, New York en 1920. Elle commence l’étude du piano à 8 ans. Adolescente, elle se passionne pour les chansons populaires qu’elle continuera à chanter tout au long de sa vie. A 17 ans, elle rencontre la compositrice Irene Kitchings qui la présente à Billie Holliday. Carmen McRae et Billie Holiday se nouent d’amitié et Carmen voit en Billie sa principale source d’inspiration. Elle débute sa carrière de chanteuse soliste au début des années 40. Elle se faît remarquer en tant que chanteuse et pianiste au Minton’s Playhouse, club de jazz le plus célèbre de Harlem. Son timbre et son talent de musicienne lui valent une place centrale dans le monde du jazz. Au milieu des années 40, elle se produit avec les orchestres de jazz les plus prisés comme celui de Benny Carter, Count Basie ou Mercer Ellington. Elle signe en 1955 un contrat avec le label Decca, cette opportunité faît croître sa notoriété dans tous les Etats-Unis. Dès lors, elle parcourt l’Europe et l’Asie jouant avec les pointures du jazz comme Duke Ellington ou Louis Amstrong. Dans les années 60, le public japonais court la voir chanter dans les night clubs, elle devient la chanteuse de jazz la plus adulée au Japon.

Bercée dans le jazz New Yorkais, Carmen McRae apparaît comme l’une des figures montantes du style bop. Contemporaine de Sarah Vaughan et Ella Fitzgerald, elle se distingue par sa voix « de fumeuse », étirée et nonchalante. Elle possède une aisance rythmique et un goût particulier pour les phrasés « scat » et pour les inflexions vocales. Durant toute sa carrière elle se produit dans de nombreux festivals et clubs de jazz avec son propre trio ou aux cotés de l’accordéoniste Mat Mathews ou du clarinettiste Tony Scott. Elle meurt à Los Angeles en 1994 des suites d’une maladie pulmonaire. Elle est considérée comme l’une des chanteuses de jazz les plus influentes du XXème siècle.

Carmen Mcrae en 6 dates :

1938 : Elle rencontre Billie Holiday
1939 : Elle enregistre son premier morceau Dream of life
1944 : Elle intègre l’orchestre de Benny Carter
1954 : Elle est élue meilleure chanteuse féminine par le magazine Down Beat
1955 : Elle signe chez Decca
1993 : Elle obtient un Award par le N.A.A.C.P (National Association for the Advancement of Colored People)

Carmen Mcrae en 6 enregistrements :

1957 : Mad About The Man
1963 : You're Lookin' at Me (A Collection of Nat King Cole Songs)
1983 : For Lady Day
1988 : The Carmen McRae-Betty Carter Duets (Great American Music Hall,avec Betty Carter)
1990 : Carmen sings Monk
1991 : Sarah: Dedicated to You (Hommage à son amie Sarah Vaughan)

Biographie de la Documentation musicale de Radio France, octobre 2016.

En savoir plus