Carl Philipp Emanuel Bach

Carl Philipp Emanuel Bach

Compositeur et musicologue allemand (Weimar, 1714 - Hamburg, 1788)

Troisième fils du grand Jean Sébastien, surnommé le Bach de Berlin ou de Hambourg, Carl Philipp Emanuel Bach est considéré comme un maître de ce qu'on appelle l'Empfindsamkeit, style galant, qui s'épanouit dans la seconde moitié du XVIIIe siècle.

Carl Philipp Emanuel Bach étudie d'abord la musique à Leipzig avec son père, puis effectue des études de droit avant de revenir à la musique. Devenu claveciniste dans l’orchestre du prince héritier de Prusse, le futur Frédéric le Grand, il se lie à la cour avec les frères Graun et Johann Joachim Quantz. Il se révèle rapidement maitre de la musique instrumentale, et en particulier du clavier, et son influence sur la forme de Concerto pour piano naissante sera déterminante pour le développement du genre. Son instrument de prédilection est le clavicorde.
Installé à Hambourg avec la cour de Prousse, il est nommé directeur de la musique de cette ville et occupe toute les fonctions musicales les plus réputées et A Hamburg et il fait entendre le Messie de Haendel, le credo de la Messe en si de son père ou le Stabat Mater de Haydn, On lui doit de nombreuses œuvres instrumentales (pièces pour clavier, musique de chambre, concertos...), les oratorios Les Israélites dans le désert et la Résurrection et l'Ascension de Jésus, vingt-deux passions, des cantates, des lieder, etc.

Tout en étant influencé au départ par le style contrapunctique de son père, ses oeuvres adoptent la mode du temps, largement influencé par le style italien, et posent les jalons du style classique. Sa musique était admirée de Haydn, Mozart ey Beethoven. Carl Philipp Emanuel Bach est le seul fils de Johann Sebastian qui ait parfaitement réussi sa carrière : sa musique est largement diffusée de son vivant ; il est un maître riche et respecté.

Carl Philipp Emanuel Bach en six dates :

1738 il devient claveciniste dans l’orchestre du prince héritier de Prusse
1750 à la mort de son père, Carl Philipp Emmanuel entre en possession d'une grande partie de ses oeuvres et d’archives musicales familiales
1753 il publie son Essai sur l’art de jouer les instruments à clavier, fondamental pour pour la connaissance de l’interprétation du XVIIIe siècle
1767 il obtient le poste de Directeur de la musique de Hambourg et la charge de cantor au collège latin, le Johanneum, et des cinq des plus importantes églises de la ville en succession à Georg Philipp Telemann, son parrain
1925 sa tombe, dans la voûte de l’église Saint-Michel de Hambourg, a été découverte par Heinrich Miesner, biographe de Bach.

Carl Philipp Emanuel Bach en six oeuvres :

• Sonates prussiennes (1742)
• Sonates wurtembergeoises (1744)
• Magnificat (1749)
• 6 symphonies pour cordes dédicacées au baron Van Swieten (1773)
• Odes et lieder pour voix et accompagnement au clavier
• oratorio « La Résurrection et l'Ascension de Jésus » (1788)