Bedřich Smetana

Bedřich Smetana

Compositeur tchèque (Litomyšl,1824 - Prague, 1884)

Bedřich Smetana est considéré comme le père de la musique tchèque par sa contribution au renouveau de la culture bohémienne, empruntant dans ses compositions des thèmes et des mélodies folkloriques tchèques.

Dès son enfance, Smetana fait preuve d’une grande virtuosité au piano et au violon. Il compose ses premières œuvres à l’âge de 8 ans. Il étudie ensuite la musique à Prague et devient maître de musique chez le comte Leopold Thun chez qui il rencontre Liszt, Schumann et Berlioz. Grâce au soutien financier de Liszt, il édite ses premières œuvres et fonde une école de musique. Il enseigne, joue de la musique de chambre et est chef d’orchestre en Suède. Il y dirige la création de ses trois poèmes symphoniques en 1858, 1859, 1861. Il fonde une seconde école de musique à Prague dans le but de promouvoir la musique tchèque, prenant ainsi part aux mouvements nationalistes tchèques. Il est nommé chef d’orchestre de l’Opéra de Prague dans lequel joue Antonín Dvořák avec qui il se liera d’amitié. Il meurt en 1884 atteint de surdité.

Chaque année, son cycle de six poèmes symphoniques Ma Patrie ouvre le festival de musique classique Le Printemps de Prague qui débute le 12 mai, date anniversaire de la mort de Smetana.

Smetana en 6 dates
1844 : maitre de musique chez le Comte Léopold Thun
1848 : édition de ses premières œuvres et fondation d’une école de musique
1849 : mariage avec Catherine Kolarova
1856 : enseignant et chef d’orchestre en Suède
1863 : fondation de sa deuxième école de musique à Prague
1866 : chef d’orchestre de l’Opéra de Prague et rencontre avec Antonín Dvořák

Smetana en 6 œuvres
1848 : Six pièces caractéristiques, pièces pour piano
1879 : Ma Vlast (Ma Patrie ), cycle de six poèmes symphoniques dont Vltava (la Moldau ). Il y évoque l’histoire de son pays, la Bohême.
1862 : Les Brandebourgeois en Bohême, premier opéra écrit en tchèque, 1862
1863-1866 : La Fiancée vendue, opéra-comique en trois actes, véritable hymne nationale de Bohème.
1872 : Libuse, opéra
1875 : Rêves, cycle de six pièces pour piano

En savoir plus