Arcangelo Corelli

Arcangelo Corelli

Compositeur et violoniste italien (Fusignano 1653 – Rome 1713)

Compositeur italien particulièrement actif dans le genre du concerto et de la sonate, Arcangelo Corelli fût également l’un des violonistes les plus influents de l’ère baroque.

Membre d’une ancienne famille de Fusignano, Arcangelo Corelli part étudier le violon à Bologne et entre dans la prestigieuse Accademia Filarmonica en 1670. Il se fixe à Rome en 1675, où il se fait rapidement remarquer grâce à ses qualités de violoniste virtuose. Placé sous le patronage de mécènes influents comme la reine Christine de Suède ou les cardinaux Pamphili et Ottoboni, il profite d’un mode de vie aisé pour composer et parfaire son écriture musicale.

La production d’Arcangelo Corelli est peu abondante mais il est le compositeur qui porte à l’excellence les jeux de la sonate à trois, dans quatre séries de recueils, publiés entre 1681 et 1694. L’équilibre de l’écriture est tel que ces œuvres ont une répercussion sur toute l’Europe baroque, aussi bien en France et aux Pays-Bas qu’en Angleterre ou en Allemagne. L’autre genre de prédilection de Corelli est le concerto grosso, qu’il amène là encore à la perfection. Les compositeurs de la première moitié du XVIIIème siècle comme Tomaso Albinoni, Benedetto Marcello, Jean-Sebastien Bach ou encore Georg Philipp Telemann en feront leur modèle de composition dans le style concertant.

Arcangelo Corelli en 4 dates :

1666 : Arrivée à Bologne et premières leçons de violon
1679 : Corelli dirige à Rome une œuvre de Bernardo Pasquini « Dove è amore è pieta »
1681 : Publication des premiers trios, dédiés à Christine de Suède
1706 : Reçu à l’Académie des Arcadiens aux côtés d’Alessandro Scarlatti

Acangelo Corelli en 4 œuvres :

1681 : Douze sonates da chiesa (d'église) en trio, op. 1
1685 : Douze sonates da camera (de chambre) en trio, op. 2
1700 : Douze sonates pour violon solo et continuo, op. 5
1714 : Douze concerti grossi, op. 6, publication posthume

Biographie de la Documentation de Radio France