Arabella Steinbacher

Arabella Steinbacher

Violoniste allemande (Munich, 1981)

Célèbre par ses interprétations de nombreux concertos pour violon, Arabella Steinbacher s’impose aujourd’hui comme l’une des meilleures violonistes de sa génération.

Arabella Steinbacher voit le jour dans une famille de musiciens : un père allemand, le pianiste Alexander Steinbacher, et une mère qui a étudié le chant en Allemagne. La musique est « aussi naturelle que boire ou manger », comme elle le dira plus tard et elle commence le violon à 9 ans avec Ana Chumachenko à l’Académie de Musique de Munich puis avec Ivry Gitlis. A 18 ans elle effectue sa première grande tournée. En 2003, à l’occasion du centenaire de la naissance du compositeur Aram Khatchaturian, elle joue son remarquable Concerto pour violon.

En 2004, sa carrière est lancée grâce à un remplacement au pied levé lors d’un concert avec l’Orchestre Philharmonique de Radio France sous la direction de Sir Neville Marriner, dans un Concerto pour violon de Beethoven, magnifique interprétation très remarquée.

Depuis ce jour, Arabella Steinbacher joue avec les plus grands orchestres parmi lesquels il convient de citer le Gewandhaus de Leipzig, l’Orchestre Philharmonique de New York, de Boston, le London Symphony Orchestra, l’Orchestre National de France, l’Orchestre de Paris, l'Orchestre Symphonique de Vienne, l’orchestre Symphonique de la NHK….. sous la direction de chefs très différents tels Charles Dutoit, Marek Janowski, Christoph Eschenbach, Lorin Maazel, Riccardo Chailly, Christoph von Dohnanyi… Ses débuts au Festival des Proms à Londres et aux Festspiele de Salzbourg ont été salués par la presse internationale. Arabella Steinbacher exécute de nombreux concertos pour violons, classiques et romantiques, dans un répertoire très varié : Beethoven, Schumann, Tchaïkovsky, Brahms ou Sibelius, mais aussi Bartok, Barber, Milhaud, Prokofiev, Glazounov, Chostakovitch, Szymanowski ou encore Hindemith et Goubaïdoulina… Depuis 2007, elle joue en récital de musique de chambre avec le pianiste Robert Kulek.

Les enregistrements d’Arabella Steinbacher sont édités par PentaTone Classic et remportent régulièrement de nombreuses distinctions. Arabella Steinbacher joue sur un violon prêté par la Nippon Music Foundation. Il s’agit du Stradivarius « Booth » qui date de 1716.

Arabella Steinbacher en 5 dates

2000 : prix du Concours international de violon Joseph Joachim, à Hanovre

2001 : Prix de l’Etat de Bavière et bourse de la Fondation des Amis d’Anne-Sophie Mutter

2004 : concert décisif avec l’Orchestre Philharmonique de Radio France et Sir Neville Marriner

2011 : tournée de bienfaisance commémorative au Japon en décembre, suite au tsunami ayant eu lieu cette même année

2016 : parution de l’album « Fantasies, Rhapsodies and Daydreams » : pièces célèbres pour violon, avec l’Orchestre de Monte Carlo, direction Lawrence Foster

Site officiel : Arabella Steinbacher

Biographie de la Documentation Musicale de Radio France, janvier 2018

En savoir plus