Annick Massis

Annick Massis

Soprano (1958)

Annick Massis est une soprano reconnue internationalement comme l’une des plus grandes voix françaises. Son répertoire, qui compte plus de soixante-dix rôles, recouvre notamment l’ensemble de la musique française, de Rameau à Poulenc.

Annick Massis fait ses débuts professionnels dès les années 1990 dans des œuvres de Mozart, tant dans le genre sacré qu'opératique. Après de nombreuses apparitions sur les scènes européennes, elle signe la plus prestigieuse carrière italienne pour une cantatrice française en apparaissant au Teatro alla Scala de Milan, au Teatro Malibran et au Teatro de la Fenice de Venise, au Teatro Comunale de Florence, au Regio de Turin, ainsi qu’à Trieste, Naples, Rome et Cagliari.
Annick Massis défend également la musique française partout où sa carrière internationale l'emmène et nombre de ses interprétations romantiques sont considérées comme des modèles du genre. Dans ce répertoire, elle a collaboré avec des personnalités telles que William Christie, Marc Minkowsky, Christoph Eschenbach, George Prêtre, Ottavio Dantone, Zubin Mehta, Daniel Oren, Eve Queler, Marcello Viotti , James Levine, Simon Rattle…

En parallèle à son intense activité opératique, Annick Massis aborde la mélodie et le Lied en privilégiant Fauré, Poulenc, Viardot, Ravel, Debussy, Berlioz et Strauss. Elle complète son répertoire avec une vingtaine d’œuvres sacrées et d’oratorio depuis le Stabat Mater de Pergolèse jusqu’aux œuvres les plus tardives de Debussy, Poulenc et Ravel.

Annick Massis en 6 dates :

1997 : Fait ses débuts internationaux au Festival de Glyndebourne dans le rôle de la Comtesse Adèle de Formoutiers du Comte Ory de Rossini

2000 : Chante à l’Opéra Garnier de Paris pour « Les Indes Galantes » de Rameau dans la production d’Andrei Serban et sous la direction de William Christie.

2001 : Christoph Eschenbach lui demande de remplacer au pied levé la soprano devant assurer les parties solistes dans Le Martyre de Saint Sébastien de Claude Debussy à la Salle Pleyel.

2002 : Fait ses débuts au Metropolitan Opera de New York dans le rôle titre de Lucia di Lammermoor.

2004 : Reçoit en Italie, « La Siola d’oro », décerné par la critique italienne. Prix récompensant les cantatrices qui le répertoire romantique italien et français.

2007 : Reçoit les insignes de Chevalier de l'ordre des Arts et des Lettres.

En savoir plus