Andreas Staier

Andreas Staier

Pianiste et claveciniste allemand (Göttingen, 1955 -)

Pianiste et claveciniste de renommée internationale, Andreas Staier est aujourd’hui l’un des interprètes les plus influents dans son domaine : il a porté l’art d’interpréter le répertoire baroque, classique et romantique sur instruments anciens à son apogée.

Andreas Staier étudie le piano et le clavecin à Hanovre et Amsterdam. Après avoir été pendant trois ans le claveciniste de l'Ensemble Musica Antiqua de Cologne, il débute en 1986 une carrière de soliste au clavecin et au piano-forte. En tant que chambriste, il coopère avec des artistes comme Anne Sofie von Otter, Christoph Prégardien ou encore Pedro Memelsdorff et se produit notamment en duo (ou quatre mains au clavier) avec Christine Schornsheim, Sasha Melnikov, Tobias Koch, Georg Nigl, Petra Müllejans, Isabelle Faust, Lorenzo Coppola, Jean-Guihen Queyras… Reconnu par ses pairs et par un public toujours croissant, il défend les pièces les plus célèbres du répertoire tout comme les œuvres de compositeurs négligés.

En soliste, Andreas Staier joue avec le Concerto Köln, le Freiburger Barockorchester, l'Akademie für Alte Musik de Berlin ou l'Orchestre des Champs-Élysées Paris... formations avec lesquelles il s’est produit dans les plus grandes salles, particulièrement en Europe, aux États-Unis et au Japon. Il est aussi régulièrement invité par les grands festivals de musique internationaux tels que le Festival de La Roque d'Anthéron, Festival de Montreux, Schubertiade de Schwarzenberg, Schleswig-Holstein Musik Festival, Bach-Fest Leipzig, Bachtage Berlin… Andreas Staier a réalisé une cinquantaine d’enregistrements dont la plupart lui ont valu des prix internationaux. Egalement séduit par un répertoire plus contemporain, Andreas Staier a créé en 2001 la «Kontra-Sonate» pour piano-forte du compositeur français Brice Pauset.

Andreas Staier en 6 dates :

1983-1986 : Tournées internationales avec l’Ensemble Musica Antiqua de Cologne

1986-1987: Enregistrement intégral des « Concertos Brandebourgeois » de Jean-Sébastien Bach sous la direction de Reinhardt Goebel

1987-1996 : Enseigne le clavecin à la Schola Cantorum de Bâle

1997 : Grand Prix de la Nouvelle Académie du Disque pour son enregistrement des Sonates de Scarlatti

2001 : Création de « Kontra-Sonate » pour piano-forte de Brice Pauset

2002 : La Critique Discographie allemande (Preis der Deutsche Schallplattenkritik) lui décerne le Prix d’Honneur

Biographie de la Documentation de Radio France, novembre 2013