Alberto Ginastera

Alberto Ginastera

Compositeur argentin (Buenos Aires,1916- Genève,1983)

La musique d’Alberto Ginastera, se nourrit à la fois de la musique folklorique argentine et la musique savante de son époque. Très vite reconnu comme l’un des principaux compositeurs argentins, il collaborera notamment avec Aaron Copland dans les années 1940.

Alberto Ginastera naît au sein d'une famille de non musiciens à Buenos Aires. Il débute le piano à l’âge de sept ans et obtient une médaille d’or en composition en 1935. Parallèlement à la création de son premier ballet Panambi en 1937, il s’inscrit au Conservatoire national de musique d’où il sortira avec les honneurs.

Au début des années 40, il créé son œuvre la plus fameuse : le ballet Estancia op.8, tandis qu’il bénéficie d’une bourse Guggenheim qui lui permet de partir aux Etats-Unis. Le compositeur américain Aaron Copland le reconnaît comme l'un des compositeurs argentins les plus prometteurs. A son retour en Argentine, Alberto Ginastera profite de sa nouvelle notoriété pour s'impliquer dans la vie musicale et culturelle de son pays : il est à l'origine de la Liga de Compositores, du Conservatoire de musique et arts scéniques de la province de Buenos Aires, de la Faculté de musique de l’Universidad Católica Argentina, du Centro Latinoamericano de Altos Estudios Musicales (CLAEM) et de l’Instituto Di Tella. A partir des années 1970, Ginastera Après la censure persistante de la part de la dictature de la Révolution Argentine, il s'installe à Genève, ville qui l’inspirera pour l’écriture de Cantata Milena op.37 en 1971.

On retrouve déjà dans ses premières partitions des motifs rythmiques ou mélodiques inspirés du folklore argentin (en témoigne Malambo op.7 pour piano ). Son style se caractérise principalement par une harmonie polytonale et des rythmes ternaires percussifs. Ses travaux mettent en relief une esthétique nationaliste, savant mélange de folklore et de tradition savante, ainsi qu’une préférence marquée pour le principe du sérialisme proposé par Schoenberg. Il avait d’ailleurs détaillé son œuvre en trois périodes : « Nationalisme Objectif », « Nationalisme Subjectif » et « Néo-Expressionisme ».

Son œuvre en 6 dates :

1934- 1936 : Panambi (op.1)
1941 : Estancia (op.21)
1947 : Pampeana n°1 pour violon et piano (op.16)
1964 : Don Rodrigo (op.31)
1965 : Concerto pour harpe (op.25)
1972 : Concerto pour piano n°2 (op.39)

Sa vie en 6 dates :

1935 : Obtention de la médaille d’or en composition au Conservatorio Alberto Williams
1937 : Création de son premier ballet, Panambi créé au Teatro Colon par Juan José Castro
1941 : Rencontre et coopération avec Aaron Copland
1947 : Co-fondation avec Castro de la Liga de Compositores
1970 : Départ pour la Suisse
1971 : Création de Cantata Milena op.37