Abdel Rahman El Bacha

Abdel Rahman El Bacha

Pianiste et compositeur libanais, naturalisé français (Beyrouth, 1958 - )

Pianiste récompensé, fait rarissime, par le Premier prix du jury et du public au Concours Reine Elizabeth de Belgique en 1978, Abdel Rahman El Bacha brille tant par son jeu virtuose que par ses enregistrements : son premier disque, consacré à Serge Prokofiev, a reçu le Grand Prix de l’Académie Charles Cros.

Abdel Rahman El Bacha est issu d’une famille de musiciens. Il commence l’étude du piano en 1967 avec Zvart Sarkissian, un élève de Marguerite Long et donne son premier concert à l’âge de dix ans. Arrivé à Paris, il entre au Conservatoire National Supérieur de Musique où il parfait son apprentissage avec Pierre Sancan, Henri Chalan et Jean-Claude Reynaud. Dès 1977, il obtient les premiers prix de piano, musique de chambre, harmonie et contrepoint.

Invité à se produire en l’Europe, au Japon, au Moyen-Orient et aux Etats-Unis, Abdel Rahman El Bacha développe un répertoire riche d’une soixantaine de concertos et principalement axé sur des œuvres de Bach, Mozart, Schubert, Chopin, Schumann, Rachmaninov, Ravel et Prokofiev. Beethoven occupe une place privilégiée dans sa discographie : l’enregistrement de l’intégrale des trente-deux sonates pour piano du compositeur, saluée par la presse comme un « événement majeur », lui vaut un immense succès, tant au disque qu’en concert.
Il se produit régulièrement aux côtés de prestigieuses formations telles que l’Orchestre Philharmonique de Berlin, le Royal Philharmonic Orchestra, l’Orchestre de Paris, l’Orchestre National de France, l’Orchestre Philharmonique de Radio France, l’Orchestre de la Suisse Romande… Abdel Rahman El Bacha est également compositeur ; ses œuvres sont le reflet de sa double nationalité, française et libanaise.

Abdel Rahman El Bacha en 6 dates :

1973 : Claudio Arrau l’entend et lui prédit une grande carrière

1974 : Choisit de s’installer en France après l’obtention d‘une bourse d’étude.

1978 : Premier Prix du jury et du public au Concours Reine Elizabeth de Belgique

1981 : Obtient la double nationalité franco-libanaise

1983 : Reçoit de la part de Mme Serge Prokofiev en personne, le Grand Prix de l’Académie Charles Cros pour son enregistrement « Premières Œuvres » de Prokofiev.

2002 : Le président de la République Libanaise lui remet la Médaille de l’Ordre du mérite, la plus haute décoration de son pays natal.

Biographie de la Documentation de Radio France, septembre 2013