Visitez l'Opéra Garnier grâce à Google

Fruit d'un partenariat signé entre l'Opéra de Paris et l'Institut culturel Google, la visite virtuelle du Palais Garnier est désormais possible sous la forme du Street view. Des toits de l'Opéra au lac souterrain en passant par les loges, le visiteur a accès à de nombreux endroits interdits au public.

Visitez l'Opéra Garnier grâce à Google
La salle de l'opéra Bastille vue depuis la scène. (DR)

Si l'on regarde bien derrière une échelle permettant de descendre dans le fameux lac sous le Palais Garnier, on peut y apercevoir Jojo le poisson-chat. Quelques étages plus haut, c'est avec précision qu'on peut lire sur les étiquettes des costumes le nom des chanteurs qui vont les porter. L'Institut culturel Google s'est donc associé à l'Opéra de Paris pour proposer cette visite virtuelle du Palais Garnier. Reprenant le principe de la technologie Street View (qui permet de se promener virtuellement dans les rues d'une ville), ce site dédié permet de visiter la quasi intégralité du bâtiment et de se balader dans des endroits d'habitude fermés au public, comme les toits de l'Opéra ou les coulisses.

A l'aide d'un charriot surmonté d'une caméra à multiple objectifs et dirigé à la main, les ingénieurs de Google ont photographié près de 3,7 km de parcours au sein du Palais Garnier. Après avoir mis en ligne plusieurs visites virtuelles de près de 400 musées, Google inaugure là sa première salle d'opéra. Sans apporter plus de précisions, la firme promet que l'Opéra de Paris est le premier d'une longue liste à venir. La direction de l'établissement s'est félicitée de l'ouverture vers le monde que représente ce projet.

"Le Palais Garnier est le cinquième monument le plus fréquenté de Paris avec 700 000 visiteurs par an. C'est à la fois beaucoup et peu par rapport au nombre de touristes se rendant chaque année dans la capitale. En rendant possible la visite de l'intégralité du Palais Garnier, nous oeuvrons à la démocratisation de l'Opéra et de ses productions " analyse Christophe Tardieu, directeur adjoint de l'Opéra de Paris.

Christophe Tardieu, directeur adjoint de l'Opéra de Paris et Amit Sood, directeur de l'Institut culturel Google posent à côté du charriot qui permit la photographie du Palais Garnier. (© Victor Tribot Laspière / France Musique)
Christophe Tardieu, directeur adjoint de l'Opéra de Paris et Amit Sood, directeur de l'Institut culturel Google posent à côté du charriot qui permit la photographie du Palais Garnier. (© Victor Tribot Laspière / France Musique)

Écoutez

tardieu google son

Quelques jours après une vidéo tournée par un drone montrant le plafond de l'Opéra de Paris, c'est au tour de Google de proposer un autre immersion virtuelle impressionnante avec la numérisation dudit plafond de la grande salle de Garnier peint par Marc Chagall. Cinq personnes ont travaillé pendant trois jours et trois nuit pour photographier les moindres détails de cette fresque de 220 m². Un "challenge technique " pour Laurent Gaveau, directeur du Lab de l'Institut culturel Google puisque le plafond est situé à 18 mètres de hauteur et que la lumière n'est pas uniforme. Il a aussi fallu tenir compte de l'incurvation du plafond et de la présence du lustre de 7 tonnes qu'il a fallu "effacer" numériquement. Le résultat est bluffant avec la mise en ligne d'une photo de 10 milliards de pixels, la plus grande oeuvre disponible sur le site.

Laurent Gaveau, directeur du Lab de l'Institut culturel Google. (© Victor Tribot Laspière /France Musique)
Laurent Gaveau, directeur du Lab de l'Institut culturel Google. (© Victor Tribot Laspière /France Musique)

Écoutez

Laurent Gaveau Google son

Google propose également une exposition en ligne de l'histoire des Etoiles du corps de ballet qui marqué l'Opéra de Paris. 83 portraits de danseuses et danseurs de 1940 à aujourd'hui.

Découvrez la visite de l'Opéra Garnier sur le site de l'Institut culturel Google.

Sur le même thème