Valérie Chevalier-Delacour, nouvelle directrice de l'Opéra de Montpellier

L'Opéra de Montpellier a un nouveau directeur, et c'est une directrice. Valérie Chevalier-Delacour a été choisie pour remplacer Jean-Paul Scarpitta à la tête de l'institution.

Valérie Chevalier-Delacour, nouvelle directrice de l'Opéra de Montpellier
Valérie Chevalier-Delacour prendra ses nouvelles fonctions de directrice de l'Opéra de Montpellier le 29 décembre 2013. (DR)

Valérie Chevalier-Delacour a été nommée nouvelle directrice de l'Opéra de Montpellier. Choisie par le jury composé d'Aurélie Filippetti, ministre de la Culture, de Christian Bourquin, président de l'agglomération montpelliéraine et de Bernard Serrou, président de l'association de l'Opéra Orchestre National de Montpellier Languedoc- Roussillon (OONMLR), elle remplacera Jean-Paul Scarpitta à la tête de l'institution.

Le choix du nouveau directeur n'aura pas été des plus simples. Pendant un an et demi, l'Opéra a connu de fortes tensions entre la direction, les élus locaux et les salariés. L'appel d'offre lancé pour remplacer Jean-Paul Scarpitta s'est rapidement transformé en concours de "reculade".

Parmi les cinq candidats retenus initialement, trois avaient décidé de se retirer : Laurent Spielmann, directeur de l’Opéra de Nancy-Lorraine, et Éric Vigié, directeur de l’Opéra de Lausanne, n’ont pas participé aux auditions du jury. Georg Friedrich-Heckel, directeur de l'Opéra de Darmsdat (Allemagne) avait été écarté en raison de son niveau de français jugé trop faible.

Restait donc la candidature d'Alain Surrans qui semblait être sur les rails, mais le directeur de l'Opéra de Rennes a finalement décidé de se retirer considérant qu "'il n'était pas entendu et qu'il ne pourrait pas aller au bout de son projet à Montpellier ". Son de cloche différent du côté de l'agglomération montpelliéraine qui, selon le Midi libre, estime que M. Surrans s'est retiré quand il a compris que c'est Valérie Chevalier-Delacour qui allait être désignée.

Sa candidature a été appuyée par l'agglomération et par le ministère de la Culture et c'est un choix logique de la part de la ministre Aurélie Filippetti en raison de sa volonté de féminiser la culture. Unique candidate encore en lice, Valérie Chevalier-Delacour, 49 ans, a donc été choisie comme nouvelle directrice. Elle est actuellement directrice adjointe de l'Opéra national de Lorraine et de l'orchestre symphonique de Nancy. Elle fut artiste lyrique de 1983 à 1992 avant de créer sa propre agence artistique.

Son nouveau poste, qu'elle occupera à partir du 29 décembre, ne sera pas aisé. L'Opéra de Montpellier nécessite la réalisation de plusieurs chantiers : les baisses des recettes, l'assainissement des finances, la faiblesse des coproductions, le rayonnement insuffisant sur le territoire régional et national, etc. Mme Chevalier-Delacour devra également s'occuper de la qualité professionnelle du choeur, jugée insuffisante pour un opéra national et surtout de trouver un nouveau directeur musical à la hauteur de l'enjeu.

Sur le même thème