Tensions et menaces autour de l'Opéra de Rome

La situation s'est tendue à l'Opéra de Rome après un préavis de grève d'un syndicat du personnel. Riccardo Muti a menacé de quitter l'établissement et la maire de Rome de liquider le théâtre, si la grève était maintenue.

Tensions et menaces autour de l'Opéra de Rome
Opéra de Rome 603X380

Après quelques mois d'accalmie suite à l'annonce d'un plan de sauvetage, l'Opéra de Rome connaît de nouveaux des tensions. L’un des syndicats du personnel à lancé un préavis de grève pour la première de Manon Lescaut de Puccini, prévu ce jeudi 27 février avec Anna Netrebko et sous la direction de Riccardo Muti. Le syndicat entend protester contre l’application du plan de sauvetage destiné à résorber la dette de 29 millions d’euros du théâtre, passant notamment par un reclassement d’une partie du personnel.

Une perturbation qui est de trop pour le maire de Rome et le directeur musical de l'opéra, le maestro Riccardo Muti. Si les syndicats maintiennent le blocage de l'établissement, Muti a déclaré qu'il quitterait ses fonctions. Le maire de Rome, Ignazio Marino, a renchéri en menaçant d'entamer la procédure de liquidation du théâtre.