Sortie de crise en cours au Metropolitan Opera de New York

Un accord semblerait avoir été trouvé dans le bras de fer qui oppose la direction et le personnel du Metropolitan Opera de New York. La saison devrait pouvoir commencer comme prévu, le 22 septembre prochain.

 Sortie de crise en cours au Metropolitan Opera de New York
Après ce premier accord obtenu, la direction du Met espère toujours pouvoir lancer sa saison le 22 septembre prochain, comme prévu. (© EPA/MaxPPP - Justin Lane)

"Nous sommes heureux d'annoncer que le Met est parvenu à de nouveaux accords avec l'orchestre du Met et le choeur ", c'est par ces mots publiés dans un communiqué que la direction du Metropolitan Opera de New York a fait baisser la tension qui y régnait depuis quelques semaines. Son directeur Peter Gelb a annoncé avoir trouvé un terrain d'entente avec deux des principaux syndicats.

Les termes de l'accord, qui écarte la menace pour le personnel de trouver porte close et de ne plus être payé, n'ont pas été immédiatement rendus publics. La direction a ajouté qu'elle avait prolongé "jusqu'à mardi soir (19 août, ndlr) " la date limite pour d'autres organisations syndicales encore en discussion, notamment celle représentant les machinistes et électriciens. "Nous continuons à espérer que la saison 2014-2015 démarrera comme prévu " le 22 septembre, a-t-elle ajouté.

Une médiatrice fédérale, Allison Beck, a précisé que ces accords faisaient suite à des "négociations difficiles et très complexes ", et devaient être encore ratifiés par les membres des syndicats. Le Metropolitan Opera est le plus riche du monde, avec un budget qui était de 326 millions de dollars en 2013. Mais il est confronté à une grave crise financière et son directeur Peter Gelb avait proposé au début de l'été une
baisse des salaires de 17%.

Il voulait aussi une diminution des retraites et de la couverture santé. La direction a mis en avant l'augmentation des coûts de production, la baisse de la fréquentation et des dons des mécènes. Les salaires représentent deux tiers des dépenses du budget du Met. Les syndicats ont eux notamment dénoncé des mauvais choix de programmation par M. Gelb, qui en poste depuis 2006 a augmenté le nombre de nouvelles productions.

Les négociations qui durent depuis juillet ont été marquées par plusieurs reports de la date limite pour parvenir à un accord. Les contrats du personnel du Met étaient soumis à renouvellement le 31 juillet. Le Met emploie environ 1.600 salariés à plein temps (dont 200 dans l'administration) et 1.700 à temps partiel. Le choeur compte 80 chanteurs, l'orchestre 97 musiciens.

Les musiciens touchent en moyenne 205.000 dollars annuels, auxquels s'ajoutent 85.000 dollars de prestations non salariales comme l'assurance-maladie.

Sur le même thème