Sondra Radvanovsky s’attaque aux trois reines Tudor de Donizetti

Mis à jour le mardi 29 septembre 2015 à 11h25

Pour la première fois au Met (Metropolitan Opera de New York), une mezzo (Sondra Radvanovsky) s’attaque à la trilogie des reines Tudor des opéras de Donizetti pour la saison 2015/2016.

Sondra Radvanovsky s’attaque aux trois reines Tudor de Donizetti
Sondra Radvanowsky

Dans la famille Tudor le Metropolitan Opera de New York demande Anne Boleyn, Marie Stuart et Elisabeth I. Le compte est bon, les trois opéras du compositeur italien Gaetano Donizetti sont donnés cette saison au Met avec, dans les rôles titres, la soprano américaine Sondra Radvanovsky.

De septembre à mars, la chanteuse s’apprête à vivre un grand chelem de l’opéra : une première au Met. Mais elle n’est pas la seule à s’attaquer à la trilogie. Avant elle, Beverly Sills s’était fait connaître dans les années 60 pour avoir interpréter les trois reines Tudor, mais au New York City Opera. A cette époque, la soprano américaine avait relevé le défi de chanter les trois rôles sur une semaine seulement, ce qui lui avait beaucoup abîmé la voix.

Sondra Radvanovsky, elle, ne joue pas avec le feu, et prend une année pour se mettre dans la peau de chaque rôle. Dans une interview accordée à la radio américaine WQXR, elle avoue appréhender les rôles d’Anne Boleyn * et celui d’Elisabeth* dans Robert Devereux: « Je trouve le rôle d’Anne Boleyn épuisant au niveau vocal car c’est très long. Mais jouer Elisabeth dans Robert Devereux est aussi très difficile car c’est une pauvre femme, très énervée, qui n’arrête pas de crier sur tout le monde. »

Et pour Elisabeth I ? « C’est aussi un challenge, physique surtout, car c’est la reine Elisabeth à la fin de sa vie. Elle est à un stade différent du mien aujourd’hui et jouer une personne en train de décliner est assez compliqué », témoigne la soprano.

L’intérêt relancé pour la trilogie des Tudor - notamment grâce à la série TV - expliquerait en partie le choix du Met de produire ces trois opéras de Donizetti. « Il est temps que les personnes prennent le temps de regarder l’Histoire. C’est tellement fascinant », * s’exclame la chanteuse avant de conclure : *« Regardez la reine Elisabeth aujourd’hui : un jour son histoire deviendra un opéra ! »

* Sur le même thème *