Serge Dorny renvoyé de Dresde : « j’ai été confronté à des blocages de la part de l’orchestre et de M. Thielemann »

Invité dans la Matinale de France Musique à s’exprimer sur son renvoi de Dresde, Serge Dorny évoque ses difficultés à travailler avec Christian Thielemann.

Trois jours après l’annonce du ministère de la culture de l’état de Saxe (Allemagne) de renvoyer Serge Dorny de son poste d’intendant de l’Opéra de Dresde, le principal intéressé s’est exprimé dans la Matinale de France Musique, ce lundi 24 février.

Interrogé sur l'accusation d'incapacité à « établir une relation fructueuse de confiance avec l’équipe artistique et administrative », selon la ministre de la culture Sabine von Schorlemer, le directeur de l’Opéra de Lyon déclare :

« J’ai été recruté sur la base d’un projet institutionnel complet pour le Sempereoper (l’Opéra de Dresde) que j’ai présenté aux tutelles et au conseil d’administration. Immédiatement lorsque je me suis mis au travail j’ai été confronté à des blocages de la part de l’orchestre et de M. Thielemann, dûs au fait que l’orchestre a créé un Etat dans l’Etat. Il s’est avéré qu’il y avait un manque de transparence et de précision - je crains volontaire de la part de la ministre de Saxe – (…) en ce qui concerne les prérogatives et le champ d’action de mon contrat. De grandes parties des responsabilités de l’intendant ont été finalement déléguées à M. Thielemann, ce qui rend le poste d’intendant redondant. (…). Je ne souhaite pas réduire ma fonction à celle de secrétaire de l’orchestre, ou de M. Thielemann »

Un désaccord profond avec le chef de la StaatskapelleChristian Thielemann, au sujet du projet commun à réaliser, et ce même si Serge Dorny rappelle son « respect absolu pour le musicien » : « Je ne peux pas développer un projet contre M. Thielemann, ou sans M. Thielemann., ni sans les tutelles ».

Concernant son avenir, Serge Dorny dit chercher, dans un premier temps, à « réagir » contre le « message mensonger » du ministère de la culture de Saxe. A la question de Jean-Michel Dhuez « continuerez-vous votre travail à l’Opéra de Lyon ? », il déclare « J’ai toujours aimé travailler à l’Opéra de Lyon. Si ils souhaitent que je reste, je continuerai mon action ».

Lorsqu'il a appris son licenciement (en "ouvrant les journaux", a-t-il confié au Monde) Serge Dorny venait à peine de partir de l'Opéra de Lyon (son contrat court jusqu'en janvier 2015), poste qu'il a occupé pendant 10 ans, et où il a su se faire apprécier par sa programmation audacieuse et équilibrée. Né en 1962 à Wevelgen en Belgique, il a fait ses débuts comme dramaturge à Bruxelles aux côtés de Gerard Mortier au Théâtre Royal de la Monnaie. Dorny s'est également occupé de la direction artistique du Festival van Vlaanderen à Gand puis de l'intendance du London Philharmonic Orchestra.

Sur le même thème