Serge Dorny poursuit en justice l’Etat de Saxe

Le directeur de l’Opéra de Lyon, dont le contrat d’intendant de l’Opéra de Dresde a été annulé, a décidé de poursuivre en justice l’Etat de Saxe.

Le tribunal du travail de Dresde a confirmé, ce jeudi 6 mars, le dépôt d’une plainte de Serge Dorny contre l’Etat libre de Saxe, suite à la résiliation de son contrat d’intendant de l’Opéra de Dresde (le Semperoper ), poste qu’il devait occuper à compter du 1er septembre 2014.

Le directeur de l’Opéra de Lyon conteste son renvoi, et demande le règlement de l’intégralité de ses revenus pour 5 ans, soit plus de 1,5 millions d’euros. M. Dorny avait évoqué sa volonté de « réagir » à ce licenciement dans une interview accordée à Jean-Michel Dhuez, dans la matinale de France Musique.

Alors que la ministre de la culture de l’Etat de Saxe évoquait l’incapacité de Serge Dorny à « établir une relation fructueuse et de confiance avec l’équipe artistique et administrative », le principal intéressé avait répondu en dénonçant un « Etat dans l’Etat » tenu par Christian Thielemann.

En Allemagne, Christian Thielemann a d’abord réagi en reprochant à Serge Dorny de s’être montré « inexpérimenté », alors que la ministre Sabine von Schorlemer ajoutait que M. Dorny « s’est comporté comme le Roi Soleil ».