Petit tour d’horizon de l’opéra baroque en Europe

Lorsque l’on pense aux pièces vocales du répertoire baroque, on pense souvent aux cantates et aux oratorios. Mais qu’en est-il de l’opéra, ce tout jeune genre alors en pleine expansion ?

Petit tour d’horizon de l’opéra baroque en Europe
Hippolyte et Aricie au Théâtre du Capitole de Toulouse, 2009, © Getty

L’Europe baroque est celle des voyages. Les compositeurs travaillent pour des cours étrangères, où ils font parfois de brillantes carrières et certains se font même naturaliser. Par ces échanges l'opéra va voyager, s'imposer, et s'imprégner des traditions de chaque pays. 

Italie 

La grande nation de l’opéra baroque est sans conteste l’Italie. On attribue à Claudio Monteverdila création du tout premier opéra, le célèbre Orfeo dont la première eut lieu en 1607. Moins connu, Francesco Cavalli reste un des compositeurs les plus prolifiques de l’époque, surpassé de peu par Antonio Draghi avec près de 170 opéras à son actif. Son œuvre El Prometeo, créée à Vienne le 22 décembre 1669, a la grande particularité d’être une œuvre dont le livret est en espagnol.

France 

La France est l'une des nations qui met à l'honneur l'opéra dès son arrivée. Ce sont essentiellement des mythes gréco-romains qui sont retranscrits afin de divertir la cour, qui connaît déjà ces grands récits par cœur. Giovanni Batista Lulli arrive à la cour de France en 1661. Repéré par Louis XIV, il poursuit une brillante carrière et s’illustre dans la composition de ballets dans lesquels pouvait danser le roi. 

Par ses origines italiennes, il conjugue l’art de l’opéra à celui de la tragédie, très française. Exceptée l’année 1681, il créé une tragédie lyrique par an entre 1673 et 1687. Onze livrets sur les quatorze sont écrits par Philippe Quinault, poète auteur et librettiste français, dont Thésée créé le 11 janvier 1675.  

Allemagne 

Bach est certainement le compositeur le plus emblématique de toute l’époque baroque. Avec plus de mille œuvres à son actif, dont bon nombre de grands chefs-d'œuvre, il est souvent considéré comme le plus grand compositeur de tous les temps, éclipsant bien souvent ses contemporains, dont Haendel

Ce dernier a beaucoup voyagé et a su synthétiser les différentes traditions musicales européennes. Installé en Angleterre, il y crée 36 de ses opéras sur les 42 qu’il a écrit. Serse est considéré comme l’un de ses meilleurs opéras, adaptation libre d’un épisode de la vie du roi Perse Xerxès Ier.  

Angleterre 

Naturalisé anglais, Haendel n’est pas pour autant un compositeur anglais. Le représentant du baroque anglais est Henry Purcell. Grand compositeur de musique vocale, Didon et Enée est considéré comme une œuvre emblématique de l’époque baroque. Il est l’un des seuls opéras en langue anglaise connu, la mort prématurée de Purcell à seulement 36 ans nous privant d’éventuelles autres compositions.