Mort de Patrice Chéreau - Réactions du monde de la culture

Au lendemain de la mort de Patrice Chéreau à l'âge de 68 ans, les réactions sont nombreuses pour saluer l''immense talent du metteur en scène. Daniel Barenboim, Olivier Py, Stéphane Lissner ou encore Aurélie Filippetti rendent hommage à l'artiste.

Mort de Patrice Chéreau - Réactions du monde de la culture
Patrice Chéreau

Il était acteur, réalisateur, scénariste et surtout metteur en scène de théâtre et d'opéra. Patrice Chéreau est mort ce lundi 7 octobre à 68 ans d'un cancer du poumon, selon une information de Libération. Plongé très tôt dans l'univers de l'art et du théâtre par ses parents artistes peintres, il intègre la troupe de son école avant de se lancer dans la mise en scène.

Réaction d'Aurélie Filippetti, ministre de la Culture « Nous sommes tous orphelins »

Il prend la direction du théâtre de Sartrouville en 1966 où il monte des pièces engagées politiquement. Il travaille notamment aux côtés de Roger Planchon qui l'appellera au théâtre populaire de Villeurbanne. Sa renommée devient mondiale dans les années 70 où il signe des productions mémorables.

En 1976, Pierre Boulez lui demande de mettre en scène la Tétralogie de Richard Wagner pour le centenaire du Festival de Bayreuth. Il présente une production qui fera scandale lors des premières représentations avant d'être ovationnée pendant près de 90 minutes d'applaudissements. Boulez réitère l'expérience en 1979 pour une production qui sera un triomphe avec « Lulu » d'Alban Berg. Il signera également les mises en scène de « Lucio Silla » de Mozart (1984), « Wozzeck » de Berg (1992), « Don Giovanni » de Mozart avec Daniel Barenboim (1994), ou encore « De la maison des morts » de Leos Janacek (2007) et plus récemment « Elektra» de Richard Strauss au Festival d'Aix-en-Provence, qui a fait l'unanimité auprès de la critique.

Réaction du chef d'orchestre Daniel Barenboim qui a écrit un livre « Dialogue sur la musique et le théâtre » avec Patrice Chéreau :

Réaction d'Olivier Py, metteur en scène, qui se souvient de « l'extrême humilité » de Patrice Chéreau :

En parallèle, Patrice Chéreau sort son premier long métrage en 1974, « La Chair de l'orchidée ». Ses films reflètent sa personnalité, entre théâtralité et réalisme. En 1983, il prend la direction du théatre des Amandiers à Nanterre. Et c'est en 1994, qu'il rencontre le succès auprès du grand public grâce à son film « La Reine Margot » avec Isabelle Adjani, Daniel Auteuil et Jean-Hugues Anglade.

Réaction de Stéphane Lissner, actuel directeur de la Scala de Milan et futur directeur de l'Opéra National de Paris. Il souligne l'importance de Chéreau dans le spectacle vivant.

Il travaillait actuellement à la mise en scène de « Comme il vous plaira » de William Shakespeare qui doit être présenté en mars prochain. Jusqu'à la fin de sa carrière, il ne cessera de naviguer entre théâtre, cinéma et opéra, renonçant à se spécialiser pour mieux expérimenter.

Sur le même thème