Loges du Palais Garnier : les opposants aux travaux déboutés par le tribunal administratif

Le juge des référés du tribunal administratif de Paris a rendu son ordonnance : la demande de suspension du projet de modification des loges du Palais Garnier a été rejetée.

Loges du Palais Garnier : les opposants aux travaux déboutés par le tribunal administratif
Vue d'une loge du Palais Garnier ©GDecalf/RadioFrance

Le tribunal administratif de Paris a rendu son ordonnance, et rejette une nouvelle fois le référé déposé jeudi 26 novembre par la Société de protection des paysages et de l’esthétique français (SPEEF) et un abonné de l’Opéra de Paris, Christophe Rizoud. Représentés par Maître Benoît Jorion, ils requéraient la suspension des travaux sur les loges du Palais Garnier et leur remise en état.

Dans sa décision le tribunal reconnaît que cette installation n'avait pas recueilli l'an dernier un accord formel de la Drac, mais souligne que depuis, le préfet de la région Ile-de-France a autorisé les travaux le 24 novembre. Le juge a donc rejeté la requête.

A lire aussi : l’affaire des loges de l’Opéra Garnier en 5 questions

Pour l’Opéra national de Paris, s’exprimant par communiqué de presse, “toutes les conclusions des requérants qui demandaient la suspension du projet ont été rejetées ”. Les travaux sur les prototypes de cloisons amovibles dans les loges de face du Palais Garnier vont être poursuivis “en pleine concertation avec l’architecte des bâtiments de France et le ministère de la culture (DRAC d’Île-de-France) ”.

Une conclusion que ne semble pas partager Sylvain Fort sur le site Internet Forum Opera, dont Christophe Rizoud est directeur de la rédaction. Également dépositaire d’une pétition au nom du “Comité Garnier” (qui ne semble pas, à ce jour, avoir d’existence juridique), Sylvain Fort déclare que la “décision du tribunal administratif relance les procédures ” et annonce non seulement que l’avocat des requérants a “déposé une requête en référé et au fond contre la décision de la DRAC ” mais aussi qu’une “plainte au pénal contre la direction de l’Opéra de Paris devrait être déposée prochainement ”.

Sur le même thème