« Les Horaces », deuxième opéra de Salieri, rejoué pour la première fois depuis 1786

Le CMBV (Centre de Musique Baroque de Versailles) redonne vie à l’oeuvre du compositeur italien Antonio Salieri « Les Horaces », son deuxième opéra, qui n’a plus été joué depuis 1786.

« Les Horaces », deuxième opéra de Salieri, rejoué pour la première fois depuis 1786
Antonio Salieri

Après avoir ressuscité Les Danaïdes, première tragédie lyrique d’Antonio Salieri, en 2013, le CMBV (Centre de Musique Baroque de Versaille), s’attaque au deuxième opéra du compositeur italien. L’oeuvre, Les Horaces, n’a pas été jouée depuis 1786.

Inspiré de la tragédie Horace de Pierre Corneille, l’opéra n’avait pas rencontré le même succès que la première tragédie lyrique de Salieri (Les Danaïdes ) qui avait triomphé sur la scène de l’Opéra de Paris. Grâce à ce premier succès, la célèbre maison d’opéra parisienne commande deux ans plus tard un autre opéra au compositeur italien qui marquera le début d’une longue série.

Dans le cadre d’un programme de (re)découverte de trois grandes tragédies lyriques de la fin du XVIIIe siècle, le CMBV débute son cycle avec Les Horaces de Salieri avant de poursuivre son exploration avec l'oeuvre d'Antonio Sacchini, Chimène ou Le Cid et celle deLemoyne :Phèdre. L’opéra de Salieri sera donné lors de deux représentations en octobre 2016, l’une à l’Opéra royal du château de Versailles, l’autre en Autriche, au Theater and der Wien.

Les deux concerts, dirigés par le chef français Christophe Rousset, font appel aux chantres du CMBV, l’ensemble Les Talens lyriques et des solistes comme Judith Van Wanroij, Cyrille Dubois ou Julien Dran.

Après Les Danaïdes en 2013 et cette année Les Horaces, le CMBV compte se consacrer à la troisième tragédie lyrique de Salieri, Tarare, en 2018.

Sur le même thème