La soprano Ludmila Dvořáková meurt dans l’incendie de sa maison

La cantatrice tchèque Ludmila Dvořáková est décédée jeudi dans l’incendie de sa villa à Prague. Elle avait 92 ans.

La soprano Ludmila Dvořáková meurt dans l’incendie de sa maison
Ludmila Dvorakova

La soprano tchèque Ludmila Dvořáková est née le 11 juillet 1923 à Cologne. Elle étudie le chant au conservatoire de Prague, et dès 1949 débute comme chanteuse à Ostrava (3ème ville de République tchèque). Pendant cinq ans, de 1954 à 1959, Ludmila Dvořáková est soliste au théâtre national de Prague avant d’aller se produire au théâtre national de Bratislava

A partir des années 60, la carrière de la chanteuse tchèque s’internationalise, elle chante dans les opéras de Berlin, Munich ou encore Londres… Mais c’est à New-York que Ludmila Dvořáková excelle, au Metropolitan Opera.

Avec la chanteuse d’opéra Maria Jeritza et la soprano Jarmila Novotn á, la cantatrice Ludmila Dvořáková fait partie de la nouvelle génération de chanteurs lyriques tchèques. Spécialiste des œuvres de Richard Wagner et de Richard Strauss, elle reçoit différents prix nationaux pour l’ensemble de sa carrière dont le prix Antonín Dvořák en 2012.

Jeudi, la maison de la chanteuse à Prague prend feu très tôt dans la matinée. Quand les secours arrivent, Ludmila Dvořáková et sa sœur cadette (87 ans) sont déjà inconscientes. Les médecins n’ont rien pu faire pour sauver les deux femmes.

Sur le même thème