La Castafiore monte sur scène à l’opéra

Afin de célébrer ses vingt ans de mise en scène d’opéras, l’association « Opéra pour Tous » adapte la célèbre œuvre d’Hergé « Les bijoux de la Castafiore ». Du 17 au 26 septembre. L’initiative a pour but de mettre en valeur le patrimoine culturel belge.

La Castafiore monte sur scène à l’opéra
castafiore

Du 17 au 26 septembre 2015, un opéra inspiré de l’album le plus « musical » du père de Tintin – Hergé - Les bijoux de la Castafiore prendra vie sur scène au cours de huit représentations données devant le château de la Hulpe (à 20 km de Bruxelles), un lieu à la façade quasi identique à celle de Moulinsart.

Les héros de bande dessinée : Tintin, les Dupond et Dupont, Nestor et la volubile Castafiore chanteront des paroles tirées du texte de Hergé sur des airs classiques d’opéras de Gounod, Rossini, Verdi ou encore Offenbach.

Album occupant une place bien singulière – unité de lieu et d’action - dans les créations d’Hergé, la musique y tient un rôle omniprésent qui se prête naturellement à l’adaptation. La Castafiore chante notamment à maintes reprises l’Air des bijoux, mélodie fameuse du Faust de Gounod.

« En lisant cet album, je me suis tout de suite rendu compte qu’il y avait quelque chose à faire » explique Cédric Monnoye, directeur général de l’association.

{% embed youtube FHrSfxtTe64 %} La soprano belge Hélène Bernardy prêtera sa voix au personnage de la Castafiore - unique personnage féminin au premier plan dans les aventures de Tintin - tandis que ce dernier sera interprété par le jeune (13 ans) Amani Picci. Seul le capitaine Hadock, joué par l’ acteur Michel de Warzee n’a pas de partie chantée : une manière de rester fidèle au dégoût du personnage pour l’art lyrique.

Le projet, présenté par l’association belge Opéra pour Tous, verra sa mise en scène assurée par François de Carpentries, également responsable de l’adaptation. Une initiative qui a pour premier objectif de donner une nouvelle vie aux héros de la bande dessinée culte tout en célébrant et respectant le travail de l’auteur : « Nous avons versifié les dialogues de Hergé tout en restant le plus près possible de l'œuvre", explique François de Carpentries.

Sur le même thème