L’Opéra de Paris ouvre 3e Scène, un projet 100% numérique

L’Opéra de Paris lance mardi 3e Scène, un lieu de création numérique ouvert à tous. Cette plateforme met en lumière des créateurs venus de divers horizons : photo, cinéma, dessin, vidéos, musique…

L’Opéra de Paris ouvre 3e Scène, un projet 100% numérique
©CaptureYoutube/OpéradeParis

Après Garnier en 1875, Bastille en 1989, voici le petit nouveau de l’Opéra de Paris : 3e Scène. Pour ce lieu unique, pas de grand bâtiment au cœur de Paris, mais une plateforme internet conçue pour le projet.

L’idée pour le directeur de l’Opéra de Paris, Stéphane Lissner, est de toucher un nouveau public et de permettre de faire vivre la création différemment.

« Moi ce qui m'intéresse, c'est le public qui n'est jamais venu à l'opéra et qui va découvrir à travers cette plateforme de création des œuvres entièrement nouvelles.»

Un public plus jeune surtout qui n’a pas l’habitude de côtoyer l’univers de l’opéra. Et pour attirer cette nouvelle cible, l’Opéra de Paris prévoit de faire appel à des artistes proches de cette génération. Pour le lancement, mardi 15 septembre, 18 vidéos seront déjà postées sur le site de la 3e Scène.

Un jeu concours a permis de dévoiler les noms de quelques artistes comme Karim Zeriahen (réalisateur français), Loren Denis (mannequin et réalisatrice), Glen Keane (illustrateur chez Disney), Benjamin Millepied (directeur du Ballet de l’Opéra de Paris) ou encore le cinéaste françaisBetrand Bonello … Autant de personnalités du monde artistique, avec des profils très différents, et pas forcément rattachés à l’opéra ou à la musique classique.

Avec cette véritable troisième scène de production, l’Opéra de Paris renforce sa volonté de rendre ses productions plus attractives pour les jeunes, et favorise la création en permettant de faire découvrir des œuvres inédites.

Sur le même thème