L'Opéra Comique met en vente ses costumes

Pour fêter ses 300 ans, l'Opéra Comique organise une grande vente de costumes et d'accessoires. Plus de 3 000 pièces que pourront acquérir professionnels et particuliers du 31 octobre au 2 novembre.

L'Opéra Comique met en vente ses costumes
opéra comique vente costumes

L'Opéra Comique, qui fête cette année ses 300 ans, va mettre en vente plus de 3.000 costumes de scène, ainsi que des gants, chapeaux, masques et autres accessoires le premier week-end de novembre. La vente se tiendra à l'Opéra Comique dans le 2e arrondissement de Paris sur trois jours: les 31 octobre, 1er et 2 novembre.

Ces costumes proviennent de plus de 40 productions de 1950 à nos jours, dont Don Giovanni, Nuit à Venise, La Somnambule et le tout récent Ciboulette, une opérette de 1923 de Reynaldo Hahn, grand succès de la saison 2013.

Les prix s'échelonnent de 5 à 300 euros. Les compagnies de théâtre et de danse et les associations auront un accès exclusif aux costumes les vendredi après-midi et samedi matin. Pour accéder aux chapeaux à plumes, robes et fracs, il faudra acquitter un droit d'entrée de 4 euros et s'inscrire impérativement sur la page www.rinato.fr, la société qui organise la vente.

L'Opéra Comique, berceau d'oeuvres majeures comme Carmen de Bizet, les Contes d'Hoffmann d'Offenbach, Pelléas et Mélisande de Debussy et Lakmé de Léo Delibes, fête son tricentenaire avec une soirée de gala le 13 novembre, qui sera diffusée en direct sur France Musique.

La soirée racontera l'histoire de la Salle Favart à travers des extraits d'opéras et d'opéras comiques, avec des figures du chant lyrique comme Anna Caterina Antonacci, Sabine Devieilhe, Julie Fuchs, Patrica Petibon, Frédéric Antoun, Stéphane Degout, mis en scène par Michel Fau, avec François-Xavier Roth à la baguette.

A l'occasion du tricentenaire, l'Opéra comique lance une souscription (300 euros demandés à 300 donateurs) pour développer son site d'archives, qui sera en ligne à l'automne.

Sur le même thème