Jacobs et Hogwood, élues meilleures versions de Didon et Enée

Chantal Cazaux (L’Avant-Scène Opéra), Xavier Lacavalerie (Classica) et Christian Merlin (Le Figaro) élisent la version de référence de Didon et Enée.

Jacobs et Hogwood, élues meilleures versions de Didon et Enée
pochettes résultats Didon et Enée

Qui, de Didon ou du chef, mènera Didon et Enée au sommet ? Compte rendu de la Tribune des critiques de disque.

C’est affaire de paramètres : la majesté de Jessye Norman, évidente en Reine de Carthage, ne suffira pas à sauver les pesanteurs vieillottes de la direction de Raymond Leppard, « ennuyeuse, d’une lenteur mortelle » : une version qui fait (quasiment) l’unanimité contre elle… tout comme celle d’Emmanuelle Haïm, « perpétuellement exagérée, à la limite de l’affectation », sortie dès le second tour avec celle de Leppard.

Au troisième tour, malgré les mérites de Della Jones, la lecture d’Ivor Bolton, « claire, mais privée d’arêtes », peine à s’imposer. Surtout lorsque Janet Baker (version d’Anthony Lewis ) entre en scène : la présence est magnétique, et le timbre, somptueux, constamment au service du drame : décidément, tout y est... sauf… l’orchestre, les seconds rôles et les chœurs « placés sous le signe d’un romantisme daté et hors-propos » !

Janet Baker et elle seule assurent donc à cette version historique sa troisième place. A l’inverse, c’est l’osmose entre solistes et orchestre qui font le prix des versions de René Jacobs et de Christopher Hogwood, arrivées premières ex-aequo : deux versions « pleines, cohérentes, idéales d’équilibre et d’atmosphère, parfaites pour une première écoute ».

Palmarès

Versions arrivées 1ères ex-aequo
Lynne Dawson / René Jacobs (Harmonia Mundi) et Catherine Bott / Christopher Hogwood (L'Oiseau-Lyre/Decca) 3ème place
Janet Baker / Anthony Lewis (Decca)

4ème place
Della Jones / Ivor Bolton (Teldec)

5ème place
Jessye Norman / Raymond Leppard (Philips)

6ème place
Susan Graham / Emmanuelle Haïm (Virgin)

Participez

Chaque semaine vous pouvez voter du dimanche 20h30 au mercredi minuit pour votre version préférée,
laisser vos commentaires et tenter de gagner le disque France Musique de la semaine.

Sur le même thème