Harry Potter adapté pour l’opéra en Turquie

L’académie Mozart adapte le célèbre roman de J.K Rowling Harry Potter, sur la scène de l’opéra turc à Izmir. Les bénéfices seront reversés pour la protection infantile.

Harry Potter adapté pour l’opéra en Turquie
© AA Photo

Une adaptation lyrique des célèbres aventures du jeune magicien Harry Potter vient de voir le jour en Turquie. Le projet, initié par l’académie Mozart, s'est produit les 15 et 16 mai à Izmir.

Fondée par le chanteur d’opéra Ilhan Cinpir, l’Académie Mozart avait procédé à ses sélections en septembre dernier. Quelques dizaines d’enfants avaient été sélectionnés et formés afin d’interpréter le rôle des jeunes magiciens de l’école de sorciers de Poudlard, aux côté du ténor de l’opéra comique de Berlin Tansel Akzeybek dans le rôle d’Harry Potter.
« Les voix les plus célèbres de notre pays prendront part à cet opéra. » confiait Ilhan Cinpir.

« Les enfants avec lesquels nous jouons connaissent par cœur Harry Potter. Ce sont eux qui nous indiquent nos erreurs, nous font des recommandations sur le maquillage… » confesse le ténor, qui reconnaît ne pas appartenir à la génération du jeune magicien.

L’opéra, d’une durée d’une heure quinze environ, met en avant les récits du premier et dernier volet de la saga, dans une mise en scène visant à restituer l’univers fantastique des films à succès.

« L’opéra sera très impressionnant (…) Nous avons également cherché à créer un décor animé de la scène. De cette façon, les scènes de magies et de vol seront aussi réalistes que les scènes de films » révélait Ilhan Cinpir avant la première représentation.

Conformément au souhait de J.K Rowling, une partie des bénéfices seront reversés au village d’Elmadere, situé dans la province d’Izmir, qui avait été particulièrement touché lors de l’explosion de la mine de Soma en mai dernier. L’autre partie des recettes, quant à elle, sera employée à financier le matériel de la Bibliothèque Turque pour les déficiences visuelles, afin de favoriser l’apprentissage du braille aux jeunes enfants.

Six représentations on déjà été données, d’autres pourraient être prévues à l’étranger si l’adaptation venait à rencontrer une demande suffisante, selon le « Hurryiet Daily News ».

Sur le même thème