Grève suspendue à l’Opéra de Rome

La première de l’opéra Manon Lescaut, dirigée par Riccardo Muti, a finalement bien eu lieu jeudi 27 février.

Grève suspendue à l’Opéra de Rome
Opéra de Rome 603X380

Menacée de grèves, la première de l’opéra Manon Lescaut a finalement bien eu lieu, jeudi 27 février. Les répercussions d’une annulation auraient pu être dramatiques, puisque le maestro Riccardo Muti menaçait de quitter ses fonctions et le Maire de Rome de fermer le théâtre.

Les syndicats du Teatro dell’Opera di Roma ont donc jugé nécessaire de suspendre leur grève, décision en partie motivée par la présence du président italien Giorgio Napolitano, et du ministre de la culture Dario Franceschini. La mise en scène de Chiara Muti – la fille du maestro – a été maintenue. Anna Netrebko, qui tenait le rôle titre, et le chef Riccardo Muti, ont été ovationnés pour leur performance.

Le syndicat entendait protester contre l’application du plan de sauvetage destiné à résorber la dette de 29 millions d’euros du théâtre, passant notamment par un reclassement d’une partie du personnel.