Festival d'Aix-en-Provence : les intermittents menacent de faire grève

Les salariés du Festival d'art lyrique d'Aix-en-Provence ont menacé de se mettre en grève si le gouvernement agréait la convention d'assurance-chômage. Une décision qui ne serait pas sans conséquences puisqu'il s'agit du deuxième plus grand festival de l'été en France.

Festival d'Aix-en-Provence : les intermittents menacent de faire grève
La cour de l'Archevéché; lieu emblématique du Festival d'AIx-en-Provence. (© MaxPPP)

Les salariés du festival d'Aix-en-Provence, le plus grand festival français d'opéra, ont menacé vendredi de se mettre en grève si le gouvernement agréait la convention d'assurance-chômage qui durcit les conditions d'indemnisation des intermittents.

A l'issue d'une assemblée générale, les salariés du festival ont refusé "catégoriquement " le protocole d'accord du 22 mars (sur la nouvelle convention d'assurance-chômage). Dans un communiqué, ils "demandent sa non-signature par le gouvernement " et "exigent la garantie de sa renégociation sur la base du travail effectué depuis 2003 par le comité de suivi ".

"Nous nous associons au mouvement de grève nationale du 16 juin. A l'issue de cette journée, et en fonction de l'évolution de la position du gouvernement, nous déciderons du dépôt d'un préavis de grève dès les premières représentations lyriques du festival ", écrivent-ils.

Aix-en-Provence est le deuxième grand festival de l'été dont le personnel évoque explicitement le recours à la grève. Mardi, le personnel du "in" d'Avignon avait également brandi cette menace en cas d'agrément de l'accord par le gouvernement.

En 2003, lors du précédent conflit d'ampleur concernant les intermittents, Aix-en-Provence avait dû être annulé. L'édition 2014 du festival doit s'ouvrir le 2 juillet avec la production de "La Flûte enchantée" de Mozart par le Britannique Simon McBurney.

Avec AFP

Sur le même thème