Espagne : le ministère de la Culture annule les représentations de Placido Domingo

Pour la première fois depuis les accusations de harcèlement sexuel portées contre Placido Domingo, l'Espagne a annulé la participation du chanteur à deux représentations prévues en mai prochain. La veille, le ténor avait reconnu sa « responsabilité » dans cette affaire.

Espagne : le ministère de la Culture annule les représentations de Placido Domingo
Pour la première fois depuis le début de l'affaire Placido Domingo, un pays européen a décidé d'annuler la participation à un concert du chanteur accusé de harcèlement sexuel , © AFP / Oscar Gonzalez / NurPhoto

Mise à jour, jeudi 27 février à 15h34 : C'est au tour du Palau de Les Arts de Valence de prendre une décision concernant Placido Domingo. Le nom du centre de perfectionnement de la salle de concert, qui porte le nom du chanteur, sera rebaptisé Palau de Les Arts Improvement Center. Décision prise à la suite d'une réunion du conseil d'administration ce jeudi, prévue de longue date mais dont l'ordre du jour a été bousculé. 

****

Mise à jour, jeudi 27 février à 10h02 : Placido Domingo a annoncé qu'il annulait sa participation à La Traviata prévue au Teatro Real de Madrid à partir du 9 mai prochain. Décision qui intervient avant la réunion du conseil d'administration de l'opéra madrilène qui devait se réunir ce matin à ce sujet. Le festival de la ville de Ubeda, où le chanteur devait se produire le 3 mai, a pris la décision d'annuler sa venue également. 

Placido Domingo est encore programmé à l'affiche de nombreuses salles et opéra, comme au Staatsoper de Hambourg en Allemagne fin mars, au Staatsoper de Vienne en Autriche en juin, au Royal Opera House de Londres en juillet, au festival de Salzbourg en août, ou encore à la Scala de Milan en novembre.

****

Depuis la publication de l'enquête dévoilant les accusations de harcèlement sexuel contre Placido Domingo, il n'y a que les Etats-Unis à avoir annulé la participation du chanteur à des concerts. C'est au tour de l'Espagne de prendre cette décision, une première en Europe. Le chanteur espagnol ne se produira pas les 14 et 15 mai prochains à Madrid au Théâtre national de la Zarzuela.

L'Institut national des arts de la scène et de la musique, qui dépend du ministère de la Culture espagnol, a annoncé cette décision au lendemain de la publication d'un communiqué dans lequel Placido Domingo accepte « l'entière responsabilité de ses actes » et se dit « sincèrement désolé ». Le ministère a déclaré qu'il avait pris cette décision en « solidarité avec les femmes concernées et le rejet de tout type de harcèlement, comportement abusif ou expression de domination ».

Cette annulation représente un geste fort dans ce pays où Placido Domingo est un monument national et dans lequel plusieurs chanteuses lyriques qui ont chanté à ses côtés ont pris publiquement sa défense. Acculé par les conclusions d'une enquête commandée par le syndicat américain des artistes d'opéra (AGMA), le ténor espagnol a été contraint de faire son mea culpa, alors qu'il niait fermement les allégations de harcèlement contre lui. 

En août 2019, l'agence de presse Associated Press révélait une enquête dans laquelle neuf femmes affirmaient avoir été harcelées par le chanteur à partir de la fin des années 1980. En septembre, AP avait publié une seconde enquête relayant les témoignages de onze femmes supplémentaires se disant aussi victimes. 

Placido Domingo devait se produire sur la scène du Théâtre national de la Zarzuela de Madrid les 14 et 15 mai dans Luisa Fernanda de Federico Moreno Torroba. Les représentations sont maintenues, sans le chanteur. Le Teatro Real de Madrid a quant à lui annoncé que la présence de Placido Domingo dans La Traviata à partir du 9 mai est maintenue. Le Palau des arts de Valence, dans lequel s'est produit Domingo en décembre dernier, indique devoir évaluer les « conséquences potentielles » de ces nouvelles informations. Institution dont le centre de perfectionnement porte le nom du chanteur lyrique. 

Avec AFP