Dominique Meyer nommé directeur de la Scala de Milan

Le Français Dominique Meyer, actuel directeur de l'Opéra de Vienne, prendra ses fonctions "mi-2020" à la tête de l'institution scaligère.

Dominique Meyer nommé directeur de la Scala de Milan
Dominique Meyer, © AFP / GEORG HOCHMUTH

L'annonce en a été faite vendredi 28 juin par Giuseppe Sala, le maire de Milan et président de la Fondation de La Scala : Dominique Meyer a été nommé au poste de directeur de La Scala de Milan. Actuellement directeur de l’Opéra de Vienne, le Français - qui a été auparavant directeur de l'Opéra de Lausanne, en Suisse (1994-1999) et du Théâtre des Champs-Élysées à Paris (1999-2010) - succédera à l’Autrichien Alexander Pereira. Ce dernier, en poste depuis septembre 2014, a été mis à mal par une controverse autour de fonds saoudiens qui auraient servi à financer l'institution lyrique milanaise. 

Pendant près d’une année toutefois, les deux hommes se côtoieront : Dominique Meyer prendra ses fonctions à compter de « mi-2020 » et Alexander Pereira les conservera jusqu’à la mi-2021, a précisé le maire de Milan.

Des succès et des débâcles

Ancien directeur de l'Opéra de Zurich et du Festival du Salzbourg, Alexander Pereira, 71 ans, avait pris ses fonctions à la tête de la Scala à l'automne 2014. Son mandat a été terni en mars par une polémique autour d'un possible financement de la Scala à hauteur de 15 millions d'euros par des fonds saoudiens, avant que le théâtre n’y renonce. 

A la tête du prestigieux Staatsoper de Vienne depuis 2010, Dominique Meyer y a atteint des chiffres de fréquentation historiques, avec quelque 610 000 spectateurs par saison et un taux de remplissage approchant les 99%. Il a également développé avec succès les retransmissions en direct payantes et fait venir l'ancien danseur étoile français Manuel Legris comme directeur du ballet.

Ses deux mandats ont toutefois été empreints d'accusations de frilosité dans la programmation et de problèmes de personnel. En 2014, le chef d'orchestre français Bertrand de Billy a ainsi claqué la porte, suivi la même année du directeur de la musique, l'Autrichien Franz Welser-Möst.

L'Académie de ballet fait aussi l'objet d'une enquête du parquet pour de lourdes accusations de mauvais traitements envers les élèves. La principale enseignante mise en cause dans cette affaire a été licenciée en janvier.

Dominique Meyer, qui briguait un troisième mandat à Vienne, a dû s'incliner au profit du président du label Sony Classical Bogdan Roscic, qui lui succédera en 2020. Il faisait partie de la short-list concernant la future direction de l’Opéra de Paris

avec AFP