Disparition de l'immense chanteur Kurt Moll

La célèbre basse allemande est décédée le 5 mars à l’âge de 78 ans. Durant sa carrière, Kurt Moll a marqué le public par ses interprétations des opéras de Mozart, Wagner et Strauss.

Disparition de l'immense chanteur Kurt Moll
Kurt Moll dans Parsifal (1988), © Getty / Ron Scherl

Kurt Moll s’est éteint le 5 mars à l’âge de 78 ans. La profondeur de ses graves, son grain de voix particulièrement rond, chaud et ample ont fait de lui l’une des basses les plus appréciées et reconnues de sa génération.

Né le 11 avril 1938, à Buir, près de Kerpen en Allemagne, Kurt Moll entre en 1967 à l’Opéra de Cologne. Un an plus tard, il fait ses débuts à Bayreuth, en veilleur de nuit dans Les Maîtres chanteurs de Nuremberg mais c’est en 1970 que son nom s’impose dans le monde lyrique, grâce à son interprétation de Sarastro dans La Flûte enchantée au Festival de Salzbourg. Kurt Moll reprendra ce rôle sur les scènes du monde entier, ajoutant à son répertoire des interprétations qui l’imposeront comme l’une des basses incontournables du XXe siècle, Osmin dans L’Enlèvement au sérail, le roi Marke de Tristan et Isolde, ou encore le funeste Commandeur de Don Giovanni.

Suite à l’annonce de son décès, le directeur de l’Opéra de Bavière, Nikolaus Bachler, a déclaré que « Kurt Moll a réveillé comme personne d’autre les grands rôles de basse des opéras de Wagner, Mozart et Strauss. » Le chanteur s’était retiré des scènes en 2006. Il est décédé des suites d’une longue maladie.

De nombreux hommages seront rendus à Kurt Moll tout au long de la journée du 7 mars sur France Musique, ainsi que par Stéphane Grant dans l'émission Lirico Spinto, dimanche 12 mars.