Augmentation des subventions pour les opéras de la ville de Berlin

Un projet de subvention de 141,2 millions d’euros pour les opéras de la ville de Berlin est actuellement à l'étude au sein de la Chambre des députés du Land.

Augmentation des subventions pour les opéras de la ville de Berlin
Brandenburg Gate © Atlantide Phototravel/Corbis

Au total, 141,2 millions d’euros de subventions sont prévus pour les opéras de la ville de Berlin, couvrant la période 2017-2020. Néanmoins cette somme est encore à l’état de projet et même si le Sénat de Berlin l'a déjà approuvée, cette somme ne sera déclarée effective qu’à l’issue du vote de la Chambre des députés. En effet, c'est le Parlement du Land (de la région) qui vote le budget et donc par extension, les subventions.

A l’horizon de l’année 2017, les cinq entités composant la Fondation Opéra de Berlin - Die Stiftung Oper in Berlin - à savoir le Deutsche Oper Berlin, le Komische Oper Berlin, le Staatsoper Unter den Linden, le Staatsballett Berlin et le "Bühnenservice", devraient recevoir la somme totale de 141,2 millions. Seront par exemple alloués environ 45,8 millions d’euros au Deutsch Oper, ou encore 35,8 millions d’euros à l’Opéra Comique (die Komische Oper ).
En comparaison, l’Opéra Comique à Paris avait reçu 10,4 millions d’euros de subvention en 2014, quant à l’Opéra national de Paris, la somme s’élevait à 94,7 millions d’euros (selon le rapport d'acitivité de l'Opéra Comique de Paris publié en Mars 2014 et le le bilan financier de l'Opéra national de Paris).

Les 141,2 millions d’euros visent surtout à fournir une base financière solide aux cinq institutions berlinoises . Ces maisons sont administrées par la Fondation Opéra de Berlin, fondée en 2004, couvrant entre autre la stratégie marketing, la comptabilité, ainsi que les finances, alors qu'elles gardent leur autonomie dans les choix artistiques et leur budget propre. La Fondation Opéra de Berlin reçoit ses dotations de la part du Land de Berlin, ainsi que du gouvernement fédéral. Elle-même dispose chaque année d’un budget d’environ 1,1 millions d’euros, afin de couvrir les dépenses de fonctionnement.

Sur le même thème