Annulation d'Ernani au Capitole de Toulouse : le ténor Alfred Kim placé en garde à vue

La dernière représentation d'Ernani de Verdi qui devait se tenir mardi soir au théâtre du Capitole de Toulouse a été annulée. Le ténor sud-coréen Alfred Kim qui tenait le rôle-titre a été placé en garde à vue et condamné en comparution immédiate pour violences sur sa compagne.

Annulation d'Ernani au Capitole de Toulouse : le ténor Alfred Kim placé en garde à vue
Le ténor sud-coréen Alfred Kim dans le rôle d'Ernani sur la scène du Capitole de Toulouse, © AFP / Pascal Pavani

Mardi 21 mars, la direction du théâtre du Capitole a été contrainte d'annuler la dernière représentation d'Ernani de Verdi qui était à l'affiche depuis le 10 mars. La cause : Alfred Kim, ténor sud-coréen qui tenait le rôle-titre a été placé en garde à vue lundi 20 mars pour violences sur sa compagne. Il a été condamné en comparution immédiate ce mercredi 22 mars à huit mois de prison avec sursis et 8 000 euros d'amende par le tribunal correctionnel de Toulouse pour " violences avec incapacité totale de travail ".

Lundi soir, le veilleur de nuit de l'hôtel où séjournait Alfred Kim a alerté les forces de l'ordre après avoir découvert sa compagne en pleurs et rouée de coups. La police a interpellé le chanteur dans sa chambre d'hôtel et celui-ci a donc passé la nuit en garde à vue. Le Capitole n'a eu d'autres choix que d'annuler la représentation prévue mardi soir. Peu avant 17h, la direction a annoncé dans un court message qu'elle se disait "profondément désolée" d'avoir à annuler la dernière représentation de l'opéra de Verdi suite à "l'indisponibilité du ténor Alfred Kim".

Selon une source judiciaire, le ténor aurait aussitôt repris l'avion après son jugement. Alfred Kim doit prochainement se produire dans Aida à la Monnaie de Bruxelles et dans Turandot au Royal Opera de Londres.