MAXXI Classique
Programmation musicale
Jeudi 20 mai 2021
3 min

Universel et à couper le souffle : le hoquet, du Moyen-Âge à Herbie Hancock

Quel est le point commun entre un motet médiéval, une polyphonie instrumentale des Banda-Linda en Centrafrique, la pop de Panda Bear, un opéra de Ligeti, un gamelan de Java et le groove de Herbie Hancock ? Le hoquet : une technique musical qui distribue les sons dans le temps et l'espace...

Universel et à couper le souffle : le hoquet, du Moyen-Âge à Herbie Hancock
Universel et à couper le souffle : le hoquet est présent dans les musiques médiévales, africaines, la pop indie contemporaine et le Groove de Herbie Hancock. , © Eliot Elisofon/The LIFE Picture Collection via Getty Images

En musique il est possible de faire jouer un thème musical par un seul instrument. On peut aussi décider de découper une mélodie, de la pulvériser dans l’espace en la distribuant en plusieurs bouts à divers instruments. C’est ce que fait Anton Webern lorsqu’il orchestre en 1935 L'Offrande musicale de Bach… Les cinq premières notes du thème de Bach sont jouées par un trombone, les deux suivantes par un cor d’harmonie puis deux notes à la trompette avant que le cor ne reprenne la parole et ainsi de suite. Une technique de composition nomméeklangfarbenmelodieou mélodie de timbre. 

Ce jeu de question-réponse très serré, une sorte de "ping-pong" musical entre différentes voix ou instruments peut faire penser à un procédé d’écriture qui apparait à la fin du XIIIe siècle en Occident et que l’on nomme le hoquet. Pourquoi ce nom ? Car chaque partie mélodique est fragmentée, faite de silences que l’on croirait intempestifs. On a l’impression, à l’écoute, d’entendre une assemblée de chanteurs ou de musiciens qui ont vraiment le hoquet ! 

Ce qui est remarquable avec le hoquet, c’est qu’il s’agit d’une manière de penser la polyphonie que l’on retrouve à la fois dans le contrepoint écrit du Moyen Âge mais aussi dans des musiques dites de tradition orale du monde entier. En effet, on trouve des formes de hoquets musicaux chez les Quechuas de la Cordillère des Andes, en Asie du Sud-Est avec le gamelan javanais et balinais mais aussi en Afrique dans les polyphonies vocales des pygmées Aka ou instrumentales des Banda-Linda de République centrafricaine.

Un hoquet de trompes banda-linda qui a inspiré de nombreux titres au musicien camerounais Francis Bebey ou encore l’introduction groovy deWatermelon Mande Herbie Hancock.

Herbie Hancock et le batteur Bill Summers qui souffle ici dans des bouteilles de bière ne sont pas les seuls musiciens à avoir été inspiré par le hoquet. Au XXe siècle, deux György hongrois, nommés Ligeti et Kurtág s’inspirent eux aussi des polyphonies centrafricaines pour écrire des passages d’opéras ou des pièces pour piano pointillistes.

Le hoquet est aussi l’occasion pour des musiciens de pop alternative comme Panda Bear ou Dirty Projectors d’écrire des titres raffinés et psychédéliques. Dans un entretien donné en 2009 au journal Phoenix New Time, Dave Longstreth, le leader de Dirty Projector avouait qu’il avait été inspiré par des enregistrements de hoquets de pygmées Aka qu’il avait découverts grâce au label de musiques du monde Ocora Radio France. 

L'équipe de l'émission :