MAXXI Classique
Programmation musicale
Lundi 21 juin 2021
3 min

The Purcells : des reprises krautrock de la musique de Purcell

Aujourd’hui Max Dozolme nous parle d’un groupe français nommé The Purcells. Pourquoi ce nom ? Car ils sortent aujourd’hui quatre reprises rock de chansons d'Henry Purcell, le plus grand des compositeurs baroques anglais.

The Purcells : des reprises krautrock de la musique de Purcell
Détail d'un portrait de Henry Purcell (1659-1695), © De Agostini/Getty Images

D’un côté il y a Henry Purcell, l’Orpheus Britannicus, un compositeur incontournable de la deuxième moitié du 17e siècle. On dit souvent qu’après Purcell, l’Angleterre s’est retrouvée orpheline et qu’il aura fallu attendre le 20e siècle et l’émergence d’un Benjamin Britten pour qu’elle retrouve une personnalité aussi créative et inspirante ! Une créativité que l’on retrouve par exemple dans les semi-opéras de Purcell. Un genre musical qui, comme son nom l’indique est un mélange entre l’opéra et le théâtre. Purcell en écrira plusieurs et son plus célèbre est sans nul doute le Roi Arthur avec son terrible Air du Génie du Froid…    

De l’autre, on trouve Mickaël Mottet, un musicien de rock qui par une journée de juillet 2015 tombe sur une émission sur France Culture de notre confrère Amaury Chardeau. Le thème du jour est Henry Purcell et le producteur de l’émission diffuse des airs extraits de semi opera mais aussi des chansons et des hymnes religieux du compositeur anglais. Mickaël Mottet est frappé par les compositions du musicien baroque. Il a l’impression que ces titres sont construits comme des pop songs, et qu’il suffirait de seulement changer de technique vocale et d’instruments pour que ces musiques sonnent comme des ballades rock froides et contemporaines à la manière du krautrock, ce rock expérimental allemand né à la fin des années 60… 

Avec son acolyte de toujours, Flavien Girard mais aussi Jean-Christophe Lacroix, Mickaël Mottet se lance donc dans l’arrangement de quatre œuvres de Henry Purcell. Avec un petit enregistreur multi-piste et peu de moyens il réinvente l’air du Génie du Froid extrait du Roi Arthur mais aussi l’air de basse Wondrous Machineextrait del’Ode à Sainte Cécile,O Solitudeavec Laetitia Sadier (Stereolab) ou encore l'airHere The Deities Approve.   

On ne peut que donner raison à l’intuition de Mickaël Mottet : certaines partitions de Henry Purcell ne sont pas si éloignés de la pop d’aujourd’hui. Klaus Nomi au début des années 80 ou Nora Fischer et Marnix Dorrestein il y a quelques années avaient déjà proposé des arrangements particulièrement réussis de la musique intemporelle de Purcell. 

  • The Purcells

O Solitude, Wondrous Machine, Here The Deities Approve, Cold Song.
Joué par Mickaël Mottet, Flavien Girard, Jean-Christophe Lacroix. Laetitia Sadier voix sur O solitude.
Enregistré et produit par Mickaël Mottet.
Compositions originales de Henry Purcell (1659-1695).

Pochette de l'album de The Purcells
Pochette de l'album de The Purcells , © Guillaume Long / We are unique records
L'équipe de l'émission :