MAXXI Classique
Programmation musicale
Mercredi 15 septembre 2021
3 min

Pourquoi Erik Satie est-il si populaire ?

Erik Satie (1866-1925) est un des compositeurs les plus écoutés dans le monde. Un des plus repris aussi. Qu’est-ce qui nous fascine tant chez ce musicien ?

Pourquoi Erik Satie est-il si populaire ?
Portrait d'Erik Satie. , © Hulton Archive/Getty Images

Le deux juillet dernier, la harpiste italienne Kety Fusco sortait son dernier titre intitulé Ma Gnossienne. Comme son nom l’indique, cette musique est une reprise pour harpe électronique et nappe de synthés de la première Gnossienne d'Erik Satie. Une des oeuvres les plus célèbres du compositeur français qui semble puiser son inspiration dans une Antiquité grecque imaginaire ou comme le dirait mieux le musicologue Vladimir Jankélévitch, dans un "primitivisme archaïsant, un temps immobile". 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Paramétrer les cookies

Une sensation de temps qui s’étire que l’on retrouve dans l’accompagnement de la main gauche au rythme immuable (note longue/note courte). Par dessus ce rythme lancinant, une phrase musicale, sinueuse, étrange mais que l’on finit par apprivoiser au fur et à mesure qu’elle se répète. On dirait une chanson sans paroles d’ailleurs certains et certaines ont eu envie de mettre des paroles dessus comme Feist et Arthur H le temps d’un duo intitulé La Chanson de Satie

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Paramétrer les cookies

Dans une autre de ses pièces les plus célèbres, Erik Satie ne s’y prend pas autre autrement. Sa première gymnopédie repose elle aussi sur le balancement répétitif de deux accords. Ce qui est frappant c’est que ce balancement entre deux accords, on le retrouve dans des pièces de jazz comme Peace piece de Bill Evans, dans de nombreuses chansons, des musiques de film ou encore dans la musique électronique. Dans le titre Puppet Talk du producteur de musique électronique Flying Lotus l’accompagnement à la Satie est utilisé pour évoquer une berceuse. 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Paramétrer les cookies

Ma thèse c’est que si Erik Satie est autant apprécié par un public qui n’écoute pas forcément du classique c’est justement parce que sa musique est très éloignée de la musique classique et de la science du développement de compositeurs tels que Bach, Beethoven ou Brahms. Au contraire, la musique minimaliste d’Erik Satie, ses deux accords obstinés donnent l’impression qu’on est en famille, on apprécie cette musique, ce langage auquel on est habitué, que l’on comprend. Par exemple, ceux qui ont déjà joué à l’un des jeux vidéos les plus populaires du monde, Zelda Ocarina Of Time sont déjà très familiers avec la musique de Satie. Pour le générique de ce jeu, le compositeur Koji Kondo utilise en effet les mêmes accords que le maître d’Arcueil… En voulant évoquer un monde antique avec ses Gnossiennes et ses Gymnopédies, Erik Satie n'a jamais sonné de manière si moderne... 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Paramétrer les cookies
L'équipe de l'émission :