MAXXI Classique
Programmation musicale
Mercredi 9 juin 2021
3 min

Les Paul, inventeur de guitare et d’étranges polyphonies électriques

Aujourd’hui Max Dozolme nous parle de Lester William Polsfuss alias Les Paul ! Un guitariste américain qui aurait eu 106 ans aujourd’hui et qui a durablement marqué l’histoire du rock et de l’enregistrement avec le "Sound on sound", un procédé de superpositions de pistes sonores révolutionnaire.

Les Paul, inventeur de guitare et d’étranges polyphonies électriques
Les Paul et Mary Ford en 1955. , © Michael Ochs Archives/Getty Images

Les Paul. Pour beaucoup d’entre nous ce nom est celui d’une des plus grandes guitares électriques de l’histoire. Celle utilisée par Les Stones, les Beatles, Led Zeppelin, Eric Clapton ou encore Mike Bloomfield : la guitare Les Paul de Gibson. Une solid body, c’est-à-dire un instrument sans caisse acoustique pour éviter des larsens et des effets de réverbération. Si cette guitare porte le nom de Les Paul c’est parce que dans les années 40, un certain Les Paul s’était rendu au siège de l’entreprise pour leur proposer un prototype de solid guitar. L’entreprise lui avait ri au nez mais quand Fender avait sorti la guitare la solid body Telecaster en 1951, l’entreprise Gibson s'en été mordu les doigts, rappelle Les Paul et, avec des luthiers, ils ont inventé ensemble cette guitare au son mythique…

Dans les années 50 Les Paul jouit d’une grande célébrité, on le considère comme l’un des meilleurs guitaristes de sa génération. Mais le musicien n’est pas seulement un inventeur de guitare, on lui doit bon nombre d’innovations dans le domaine de l'enregistrement et du jeu sur guitare électrique. En 1953 dans une émission de télévision de la CBS, il bluffe les spectateurs en interprétant le standard de jazz intitulé How High The Moon… Ecoutez bien cet extrait… à votre avis combien de personnes jouent sur cet enregistrement ?

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Paramétrer les cookies

Contrairement aux apparences ce titre est interprété par une seule guitare, celle de Les Paul et une seule voix, celle de la chanteuse Mary Ford. Le couple fait une démonstration sur la chaîne CBS d’une des nombreuses trouvailles sonores de Les Paul. Le « Sound on sound », un procédé qui consiste à enregistrer plusieurs instruments successivement sur un même disque vinyle. Les Paul enregistre tout d’abord une partie de guitare qui servira d’accompagnement puis le guitariste met un casque et joue un solo de guitare par-dessus. Même chose pour Mary Ford, elle a enregistré une voix au préalable puis elle chante par dessus une partie plus aiguë.  Le résultat est une polyphonie totalement artificielle et magique !

Le Sound on sound bouleverse totalement le travail en studio ! Et c’est pour cela que Jimi Hendrix vouait un culte à Les Paul ou que Bruce Swieden, le producteur et ingénieur du son de Michael Jackson et Quincy Jones notamment racontait qu’il devait son amour pour les musiques populaires à Les Paul : « Quand j’ai entendu How High the moon, qui ne comportait aucun son naturel, je me suis dit là il y a de l’espoir ».

L'équipe de l'émission :