MAXXI Classique
Programmation musicale
Mardi 27 avril 2021
3 min

Les partitions néo-baroques de Georges Delerue

Et si la musique du Mépris était inspirée par une suite de Bach ? Aujourd’hui Max Dozolme nous parle d’un très grand compositeur, Georges Delerue, un musicien prolifique qui s’inspirait de la musique baroque pour écrire des musiques de films mais aussi des génériques de radio…

Les partitions néo-baroques de Georges Delerue
Brigitte Bardot sur le tournage du Mépris de Jean-Luc Godard, musique de Georges Delerue. , © Marceau-Cocinor/Les Films Concordia/ Georges de Beauregard/ Carlo Ponti/ Collect

C’est un indicatif qui risque de vous rappeler de nombreux souvenirs. Celui qui ouvrait chaque soir de la semaine l’émission Radioscopie de Jacques Chancel sur France Inter. Une émission d’entretiens et de confessions dont le générique a été composé en 1972, en seulement quelques jours, par Georges Delerue. 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Paramétrer les cookies

Une partition où les époques et les styles se mélangent.  Sur un rythme de valse rapide et une contrebasse en pizz, un clavecin et une flûte nous plongent au coeur des 17e et 18e siècles comme pour nous rappeler que les invités de Jacques Chancel seront amenés à sonder leur propre passé… 

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Paramétrer les cookies

Contrairement aux apparences, cette musique n’est pas une partition inédite du compositeur baroque Georg Friedrich Haendel mais la bande originale de La Nuit Américaine, film de 1973 de François Truffaut !

Ici Georges Delerue fait dans le pastiche en s’inspirant des accords répétés, de l’harmonie et des timbres brillants de la Water Music ou de l’hymne Zadok the Priest de Haendel.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Paramétrer les cookies

Georges Delerue arrange du baroque, compose des musiques aux sonorités néo-baroques mais c’est aussi un maître de la métamorphose thématique. Attention tour de magie ! 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Paramétrer les cookies

Si vous prenez ce prélude de Bach, que vous la ralentissez, que vous changez la tonalité et que vous rajoutez des sonorités d’un orchestre à cordes moderne alors vous obtenez le thème tragique de Camille pour le Mépris de Jean-Luc Godard.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Paramétrer les cookies
L'équipe de l'émission :