MAXXI Classique
Programmation musicale
Mardi 30 mars 2021
3 min

« Imaginarium » psychédélique à la Muse en Circuit

Coup de projecteur sur la Muse en circuit, Centre national de création musicale, et de leur prochain concert : Imaginarium, une performance mêlant musique, art vidéo et théâtre conçue par Wilfried Wendling et Hélène Breschand.

« Imaginarium » psychédélique à la Muse en Circuit
"Imaginarium" par Wilfried Wendling et Hélène Breschand diffusé en direct le mardi 30 mars à 18h30 sur la chaîne Youtube de la Muse en Circuit. , © Christophe Raynaud de Lage

Au sud de Paris, à Alfortville, la Muse en circuit continue de maintenir le courant entre les spectateurs et la création musicale. Si je vous parle de cette institution, née en 1982 sous l’impulsion du compositeur Luc Ferrari, c’est parce qu’elle propose pendant tout le confinement, une saison de concerts à distance gratuits et de très grande qualité. Le prochain à venir se nomme Imaginarium et nous fait perdre tous nos repères…

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Paramétrer les cookies

A l’instar d'Histoire(s) du cinéma de Jean-Luc Godard, Imaginarium de Wilfried Wendling et de Hélène Breschand dresse une histoire faite d’objets trouvés. Une histoire qui interroge le processus de création.  Pour cela, Imaginarium nous plonge dans une performance onirique où interagissent des musiques aux esthétiques diverses, de l’ambient à la chanson, mais aussi des vidéos projetées, des performances théâtrales et d’impressionnants jeux de lumière. Une performance pluridisciplinaire structurée en cinq séquences : « Hors temps », « Origine », « Histoires de cinéma »,  « Nuit » et « Alice ».

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Une réflexion sur le temps et la création

Notre voyage aux confins de l’imaginaire commence par une réflexion sur le temps. Les drones musicaux joués par la harpe électrique d’Hélène Breschand et les nappes de synthétiseurs de Wilfried Wendling, directeur de la Muse en circuit, se mélangent aux voix du cinéaste Chris Marker et du scientifique Etienne Klein. Les musiciens sont baignés dans une fumée opaque et traversés à certains moments par des faisceaux lumineux, des formes abstraites où l’on ne distingue plus la circularité d’une amibe de celle d’une galaxie… 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Paramétrer les cookies

Imaginarium s’approprie aussi des objets trouvés visuels et sonores. Ainsi, au pays de l’imaginaire et du rêve où les frontières des disciplines disparaissent, on retrouve aussi une étrange chanson. In Heaven, une chanson écrite par le grand maître du rêve au cinéma, David Lynch, pour son film Eraserhead. Dans cette réinterprétation, les images en noir et blanc du film se mélangent au chant d’Hélène Breschand tandis qu’une forêt d’ombres nous rappelle qu’il s’agit à l’origine de l’air d’une femme coincée dans un radiateur.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Paramétrer les cookies

Alors vous allez me dire : "Encore un concert filmé ?", c’est à dire un concert amoindri... Ce qui me semble en fait intéressant avec Imaginarium c’est que cette oeuvre, comme d’autres projets de Wilfried Wendling et Hélène Breschand, questionne justement la disparition de la scène. L’abolition de toute frontière avec le public. Dans ce cas, la captation de ce concert peut se voir comme un film expérimental, une partie intégrante de l’oeuvre d’art. 

L'équipe de l'émission :