MAXXI Classique
Programmation musicale
Vendredi 7 mai 2021
3 min

Comment l’Ode à la joie est-elle devenue l’hymne européen ?  

Il y a 197 ans jour pour jour, le 7 mai 1824, était créé à Vienne l'un des chefs-d'oeuvre de Beethoven, sa "Symphonie n°9 en ré mineur". Mais comment le chœur final de cette œuvre est-il devenu l’hymne européen ?

Comment l’Ode à la joie est-elle devenue l’hymne européen ?  
Comment l’Ode à la joie est-elle devenue l’hymne européen ?  , © GETTY

Il assiste à la création de son oeuvre mais ne l’entend pas. A la fin du concert, la chanteuse Caroline Unger le prend par le bras. Beethoven se retourne et découvre alors un public debout qui acclame sa Neuvième Symphonie. Le public européen a été particulièrement réceptif à l’audace de Beethoven qui achève son ultime symphonie comme un opéra, avec un vaste mouvement final de plus de 20 minutes où chanteurs solistes et chœur chantent un poème humaniste de Friedrich Von Schiller. Ce texte, écrit en 1785 et qui vante la fraternité, la solidarité et l’espoir avait tout pour plaire aux fondateurs de l’Union Européenne qui font du thème musical de Beethoven l’hymne officiel de l’Union Européenne en juin 1985 lors d’un congrès tenu à Milan. 

On peut être étonné du fait que l’hymne européen n’ait été officiellement adopté que bien des années après la création de l’Union Européenne en 1958. Il faut dire que l’hymne est un sujet sensible et qui suscite beaucoup de tergiversations. Au lendemain de la Seconde Guerre Mondiale, de nombreux citoyens envoient des compositions originales qui aspirent à devenir l'Hymne Européen. Les fondateurs de l’Union Européenne hésitent aussi entre plusieurs œuvres du répertoire. Certains considèrent que l’œuvre la plus à même de représenter l’Union Européenne est le final de la Musique pour les feux d’artifices royaux de Haendel. Une partition composée en 1749 pour célébrer le traité d’Aix-la-Chapelle et la paix retrouvée en Europe.  

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

D’autres estiment que l’Union Européenne devrait utiliser le prélude du Te Deum de Charpentier, l’hymne de l’Union européenne de la Radio-Télévision depuis 1954. Mais finalement, c’est bel et bien l’Ode à la joie de la Neuvième Symphonie qui est choisi. Un hymne qui était déjà entonné dès 1929, à la fin de chaque congrès du mouvement Paneurope, une association qui militait pour la création d'une union des États européen afin d’éviter que ne se reproduise la première guerre mondiale.

Contrairement à certaines idées reçues, l’Hymne européen n’est pas la partition originale de Beethoven. Il s’agit d’un arrangement réalisé par Herbert Von Karajan. Une version plus lente et d’une durée de deux minutes enregistrée en 1972 par l’Orchestre Philharmonique de Berlin et Karjan qui perçoit d’ailleurs toujours des droits quand cet arrangement est joué ! Contrairement à l’oeuvre originale de Beethoven, cet arrangement ne propose pas de parole car seule la musique demeure intelligible à égalité par toutes les nationalités européennes... 

L'équipe de l'émission :