Ballade transsibérienne pour 12 violoncelles et un train.

Dominique Boutel a accompagné les onze violoncellistes de la classe de Jérôme Pernoo au cours de leur voyage à bord du Transsibérien, le train qui parcourt la Russie d’ouest en est. Pendant huit jours, sur 9288 kilomètres, les jeunes musiciens ont vécu en mouvement au cœur des grands froids : l’occasion pour eux d'appréhender « l’âme russe ».

Ballade transsibérienne pour 12 violoncelles et un train.
Photographie violoncelliste classe de Jérôme Pernoo | Ballade Transibérienne

La ballade transsibérienne … Il ne s’agit pas d’une petite promenade, mais d’un très long voyage : 9288 km parcourus en décembre 2012 par onze violoncellistes, élèves de la classe de Jérôme Pernoo au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris. L’objectif du professeur est de faire découvrir la Russie à ces jeunes musiciens, afin qu’ils s’imprègnent de l’atmosphère si singulière du pays et comprennent ce qu’est l’âme russe.

Cette traversée de huit jours, au cœur des grands froids, permet une approche plus intuitive du répertoire russe, grâce à une immersion totale dans un environnement particulièrement marqué par son histoire, et par la musique.

Ces huit émissions transmettent un panorama sonore : le ronronnement du train en branle, le tranchant du pic qu'actionne la provenitsa à chaque arrêt pour enlever la glace des roues, le craquement de la neige, les annonces mystérieuses en gare, ou encore les vibrations des samovars

Elles traduisent par les ondes un univers visuel unique : les paysages enneigés, les montagnes se profilant à l’horizon, les vieilles isbas restées debout, la nourriture russe, l’étendue glacée du lac Baïkal, la succession de gares colorées, le quotidien dans un environnement en mouvement

narrable.com Les participants s’appellent Jérémie Billet, Laure Le Dantec, Bruno Philippe, Manon Gillardot, Lucie Mercat, Angèle Legasa, Raphaël Cumont-Vioque, Caroline Sypniewski, Samy Rachid. Sont du voyage également, la violoncelliste Marie-Thérèse Grisenti, interprète pendant toute la durée du voyage, la pianiste Karine Sélo qui accompagne la classe de violoncelle, et Marie-Jo Bluteau qui a organisé le voyage.

Mots clés :