Décès du compositeur de musiques de films Pierre Jansen

Connu pour ses musiques de films, le compositeur Pierre Jansen, qui a collaboré avec de grands cinéastes français, est décédé le 13 août, en Ardèche. Il avait 85 ans.

Décès du compositeur de musiques de films Pierre Jansen
Pierre Jansen décès

Claude Chabrol disait de lui : « J’ai rencontré un frère en musique. » Ce frère, c’est PierreJansen, compositeur français connu pour ses musiques de films, mais qui a aussi composé des musiques de concert dans la seconde partie de sa vie.

Né à Roubaix en 1930, PierreJansen commence à étudier le piano et l’harmonie avec AlfredDesenclos, un maître très ouvert sur la musique française du 20ème et passionné par Ravelet Debussy. Ce qui lasse rapidement PierreJansen, intéressé surtout par la musique de Stravinsky: « Pour moi ça n’allait pas assez loin, je voulais la musique de futur. » Il quitte Roubaix pour rejoindre le Conservatoire royal de musique de Bruxelles où il rencontre le musicologue, chef d’orchestre et compositeur AndréSouris.

AndréSouris lui conseille d’assister à cours de vacances en Allemagne pour découvrir la « nouvelle musique ». A partir de 1952, PierreJansen suit le conseil de son professeur et se rend à Darmstadt où il assiste aux analyses d’OlivierMessiaen et découvre Boulez, Ligetiou encore Berio… Il se met alors en quête de sérialisme et compose selon les lignées de ce genre musical.

Formé à la musique d’avant-garde, c’est pourtant vers la musique de film que le compositeur se tourne. Sa rencontre avec le cinéaste Claude Chabrol à la fin des années 50 est « déterminante et inespérée » selon le compositeur. Les deux hommes lient une collaboration et une amitié unique. De cette relation naît des musiques de films célèbres comme la bande sonore du film Le Boucher réalisé en 1969. En parallèle il écrit pour d’autres cinéastes comme Claude Goretta, Francis Girod ou encore Pierre Schoendoerffer et pour la télévision (Serge Motati ou Josée Dayan ).

Mais à partir des années 80, Pierre Jansen arrête la musique de films pour se consacrer à la composition de musique de concert. Il déclara à propos de la musique de films : « On me demandait de faire des choses qui ne m’intéressaient pas, de composer des musiques très commerciales. » Il décide donc de se consacrer à sa propre musique.

Symphonie, concerto, musique de chambre ou musique vocale, l’œuvre de Pierre Jansen couvre des registres différents, avec une petite préférence pour le piano, très présent dans sa vie, puisqu’il a toujours composé (et improvisé parfois) sur un piano et qu’il était marié à Colette Zerah, pianiste concertiste et professeur.

Le compositeur s’est éteint jeudi 13 août à 85 ans, laissant derrière lui la bande son de près d’une centaine de films, courts-métrages ou séries, ainsi qu’un nombre important d’œuvres. Un portrait sur France Musique lui a été consacré dans l’émission Le Jour d’avant, présentée par François-Xavier Szymczak.

Sur le même thème