[VIDEO] La Faunothèque : Blackbird d'Henri Dutilleux

Blackbird, composition de 1950 d'Henri Dutilleux, s'inspire du chant du merle. A découvrir avec la pianiste Célimène Daudet dans la Faunothèque.

[VIDEO] La Faunothèque : Blackbird d'Henri Dutilleux
La Faunothèque : Blackbird d'Henri Dutilleux, © Radio France

Blackbird d'Henri Dutilleux a été composé en 1950. Le compositeur contemporain français s'est lancé le défi de composer une œuvre inspiré du chant du merle, non avec une flûte mais pour piano !  

Le chant du merle a la particularité d'être très aigu et très irrégulier. Henri Dutilleux s'est servi de ce chant pour composer une œuvre avec des accords brefs, stridents et irréguliers !
Le merle est un oiseau qui virevolte énormément. Et la composition transmet bien ce sautillement. 

En effet, d’une manière générale en musique, on va dans les aigus et on descend dans les graves. Dans cette composition, c’est similaire : quand l’oiseau descend, le compositeur passe à un registre moins aigu, plus grave. Le rythme de la descente de l’oiseau rompt avec le reste du morceau : tout d’un coup, la mélodie est plus douce, presque paisible, on entend quasiment le vent dans les feuilles, en tout cas on perçoit bien l’idée d’un vol plané, jusqu’à ce que le merle atterrisse. 

À l’inverse, une fois qu’il a mangé et qu’il s’envole à nouveau dans les arbres, on passe du grave à l’aigu, on retrouve les notes hautes, et ce rythme irrégulier qui évoque le chant de l’oiseau et sa façon de voler : son style pourrait-on dire ! Style que Dutilleux précisait d’ailleurs au tout début de sa partition : « Vif, clair et précis ». Ce qui ressort bien de cette composition !

Tous les épisodes vidéos de La Faunothèque à découvrir