ManiFeste 2017 à l'Ircam : zoom sur les projets CoSiMa, Square et le son au bout des doigts

Lors du festival ManiFeste 2017 lancé par l'Institut de recherche et coordination acoustique/musique (Ircam), de nombreux projets ont été présentés comme CoSiMa, Square ou le son au bout des doigts. Découverte de ces travaux en vidéos.

ManiFeste 2017 à l'Ircam : zoom sur les projets CoSiMa, Square et le son au bout des doigts
CoSiMa permet de faire interagir les smartphones entre eux. , © Radio France / Capture DailyMotion/AnneValenti

L'Ircam fête ses 40 ans et organise la sixième édition de ManiFeste, un festival qui présente les travaux de l'institut. Découvrez en vidéo trois réalisations menées par des compositeurs et chercheurs de l'Ircam : CoSiMa, Square et le son au bout des doigts.

CoSiMa : faire de la musique avec son smartphone

L’objectif du projet CoSiMa (Collaborative Situated Media) de l'Ircam est de réunir des initiatives numériques interactives au service de la musique et de la création artistique autour d'une même plateforme communautaire d'utilisateurs proposant aux musiciens comme aux profanes de participer et de jouer ensemble.

Parmi les travaux en cours, Norbert Schnell, présente Collective Loops, une installation qui permet aux participants munis d'un smartphone et d'écouteurs de remixer la musique en s'approchant et en s'éloignant d'un espace. L'idée est de créer collectivement un morceau musical et d'interagir avec les autres via son téléphone. Le projet est présenté dans le cadre du festival ManiFeste 2017 qui célèbre les 40 ans de l'Ircam.

Square : déambulation sonore et visuelle

Square propose une déambulation sonore. Le public est muni d’écouteurs qui permettent, via un site web et un principe de géolocalisation, de se plonger dans un univers électronique et spatialisé avec le compositeur Lorenzo Bianchi.

Le son au bout des doigts : Tapioca, plumes et capteurs pour les enfants

"Le son son au bout des doigts" est un parcours ludique, interactif, sonore et visuel destiné aux enfants à partir de deux ans. Grâce à la manipulation et à l'écoute des divers matériaux, la vue et l'ouïe des enfants sont sollicités. Dans le "Topo-phonie Café", les enfants dressent des tables interactives un peu particulière non pas pour discuter mais pour créer des sons.