Une partie des chœurs de l'Armée Rouge meurt dans un accident d'avion

Dimanche 25 décembre, un avion militaire russe s'est abîmé en mer Noire. Le directeur des chœurs de l'Armée Rouge, Valery Khalilov et plus de soixante choristes figuraient parmi les passagers. Ils se rendaient en Syrie pour célébrer le Nouvel An avec des soldats russes déployés là-bas.

Une partie des chœurs de l'Armée Rouge meurt dans un accident d'avion
Pour le pianiste russe Denis Matsouïev qui déplore ces disparitions, "L'ensemble Alexandrov, c'est une carte de visite de la culture russe", © Getty / Emin Dzhafarov/Kommersant via Getty Images

Ce lundi 26 décembre, la Russie observe une journée de deuil national décrétée par le président Vladimir Poutine, après l'annonce du crash de l'avion qui transportait 92 personnes à son bord. Cet avion militaire devait rejoindre la base aérienne russe de Hmeimim en Syrie, où les soldats recevaient une partie des chœurs de l'Armée Rouge pour fêter le Nouvel An. Constitués par 200 choristes au total, l'Ensemble Alexandrov perd plus d'une soixantaine de ses membres, ainsi que son dirigeant, Valéri Khalilov. On ne connaît pas encore les causes de cette catastrophe mais les autorités russes ont affirmé qu'il n'y avait "pas de signes" de survivants.

Cet Ensemble mythique, créé en 1928, fait parti du folkore culturel russe : ses musiciens, danseurs et chanteurs font entendre au monde entier un répertoire varié, allant des chansons traditionnelles, en passant par la musique sacrée, à la reprise de tubes internationaux. Depuis la Seconde Guerre mondiale, les chœurs de l'Armée Rouge ont l'habitude de se produire devant les militaires ou dans des hôpitaux. Ils organisent aussi des tournées mondiales, auxquelles la chanteuse Mireille Matthieu a participé. Ce matin, l'artiste a déclaré à l'AFP être « bouleversée par cette tragédie qui endeuille le monde de la musique », comparant « ces magnifiques voix » au « joyau de la Russie ».

Au lendemain du drame, les réactions autour de la disparition de Valéri Khalilov et de son Ensemble abondent : « une perte irréparable » pour la vice-Premier ministre russe, Olga Golodets, « L'ensemble Alexandrov est l'un des meilleurs du monde. Ils se produisaient toujours dans les zones de conflits » a déclaré pour sa part Elena Chtcherbakova, la directrice artistique du ballet Igor Moïsseïev. Quant au pianiste Denis Matsuev, il estime que la perte de ce « maestro remarquable » est une « injustice énorme ».

A bord de l'appareil, il y avait également des militaires, des journalistes, des membres de l'équipage, ainsi que deux hauts fonctionnaires civils et la responsable d'une organisation caritative respectée en Russie, Elizavéta Glinka.