Le japonais Takuya Otaki remporte le Concours international de piano d'Orléans 2016

Le pianiste japonais Takuya Otaki a remporté le grand prix Blanche Selva lors de la 12e édition du Concours international de piano d'Orléans. Au total, 15 prix ont été décernés par le jury présidé par Jean-François Heisser.

Le japonais Takuya Otaki remporte le Concours international de piano d'Orléans 2016
Takuya Otaki sur la scène du Théâtre d'Orléans pour recevoir le prix Blanche Selva, le plus prestigieux du Concours international de piano d'Orléans. (© Etienne Gaume)

Le week-end était chargé en récompenses et en prix. Après les Césars et les Oscars côté cinéma, c'est au tour du Concours international de piano d'Orléans de livrer son palmarès pour sa 12e édition. Le pianiste japonais Takuya Otaki, 29 ans, a remporté le prestigieux prix Blanche Selva, assorti d'une récompense de 10 000 euros.

A lire : Concours international de piano d'Orléans : aimer et faire aimer la musique contemporaine

Etudiant à la Musikhochschule de Stuttgart dans la classe de Thomas Hell, il a séduit les 7 membres du jury, présidé cette année par Jean-François Heisser. Il a également remporté le prix Olivier Greif et le prix Maurice Ohana, tous les deux assortis d'une récompense de 2 500 euros.

Deux autres pianistes ont été particulièrement remarqués : l'Arménienne Marianna Abrahamyan, 28 ans, courronnée par le prix Sacem (4 600 euros), le prix Samson François (2000 euros), le prix des étudiants du Conservatoire d'Orléans (1500 euros) et le prix Albert Roussel (1000 euros). La pianiste a également reçu la bourse de l'association Foyer Joeux Geneviève Joy - Henri Dutilleux, lui offrant une résidence d'un mois à l'Abbaye de Fontevraud.

Le français Philippe Hattat, 22 ans, a quant à lui remporté le prix Alberto Ginastera (2500 euros), le prix Ricardo Vines (2500 euros) et le prix de composition André Chevillon - Yvonne Bonnaud (5000 euros).

De gauche à droite : Philippe Hattat, Marianna Abrahamyan et Takuya Otaki, les trois finalistes du Concours international de piano d'Orléans. (© Etienne Gaume)
De gauche à droite : Philippe Hattat, Marianna Abrahamyan et Takuya Otaki, les trois finalistes du Concours international de piano d'Orléans. (© Etienne Gaume)

Les lauréats de la 12e édition du concours se produiront en concert à Paris le 14 mars prochain aux Bouffes du Nord, avec l'ensemble Court-Circuit dirigé par Jean Deroyer. Un concert que France Musique enregistrera et diffusera ultérieurement.

Depuis sa création en 1994 par la pianiste Françoise Thinat, ce concours qui a lieu tous les deux ans a révélé de nombreux talents, comme Toros Can, Wilhem Latchoumia ou Winston Choi, qui était membre du jury. Cette année, il a réuni 31 candidats venus de 17 pays, qui ont fait entendre, durant 12 jours, les compositeurs de 1900 à nos jours.

Le palmarès 2016 du Concours international de piano d'Orléans :

PRIX – Mention Spéciale BLANCHE SELVA – 10 000 € : Takuya OTAKI

PRIX de composition André CHEVILLION – Yvonne BONNAUD – 5 000 € : Matthias KRUGER (interprété par Claudia CHAN) et Philippe HATTAT

PRIX d’interprétation André CHEVILLION – Yvonne BONNAUD – 5 000 € : Tae KIM et Julien BLANC

PRIX – SACEM – 4 600 € : Marianna ABRAHAMYAN

PRIX – Mention Spéciale André BOUCOURECHLIEV – 3 500 € : Vitaliy KYANYTSIA

PRIX – Mention Spéciale Claude HELFFER – 3 000 € : Claudia CHAN

PRIX – Mention Spéciale Alberto GINASTERA – 2 500 € : Philippe HATTAT

PRIX – Mention Spéciale Olivier GREIF – 2 500 € : Takuya OTAKI

PRIX – Mention Spéciale André JOLIVET – 2 500 € : Lorenzo SOULES

PRIX – Mention Spéciale Maurice OHANA – 2 500 € : Takuya OTAKI

PRIX – Mention Spéciale Ricardo VIÑES – 2 500 € : Philippe HATTAT

PRIX – Mention Spéciale Edison DENISOV – 2 000 € : Tae KIM

PRIX – Mention Spéciale SAMSON FRANÇOIS – 2 000 € : Marianna ABRAHAMYAN

PRIX des étudiants du Conservatoire d’Orléans – 1500 € : Marianna ABRAHAMYAN

PRIX – Mention Spéciale Albert ROUSSEL – 1 000 € : Marianna ABRAHAMYAN

Sur le même thème